Écrivains d'Asie, un nécessaire passage par l'Occident pour réussir

Clément Solym - 28.05.2010

Edition - Société - singapour - festival - auteur


Le festival de Singapour a mis à jour que pour devenir un bestseller, les ouvrages d'écrivains provenant d'Asie auraient besoin de passer par les pays occidentaux. Malgré la situation particulière du Japon d'où sont originaires des auteurs tel que Murakami (avec des oeuvres comme Kafka sur le rivage ou très recement 1Q89) les membres de la conférence affirment qu'aujourd'hui il est nécessaire si un auteur asiatique veut que son oeuvre remporte un succès commercial de passer par les pays occidentaux. Les pays d'Asie n'ayant pas encore les moyens techniques et financiers de mettre en oeuvre ce qu'il est nécessaire pour promouvoir une oeuvre littéraire.


Les écrivains de l'ouest sont souvent obligés de se faire reconnaître aux USA et en Europe avant d'être pleinement appréciés sur leurs terres natales. Ce qui a conduit à de telles conclusions c'est qu'aujourd'hui JK Rowling est une nouvelle fois dans les meilleures ventes en Asie. Un continent qui notons-le, contient plus de la moitié de la population mondiale et ou les taux d'alphabétisation sont élevés. cela dit aucun auteur asiatique n'y a fait une telle percée.

Des moyens ont déjà été mis en place pour exporter la littérature asiatique sur les continents occidentaux et ainsi faire connaître les auteurs. Notamment pour la littérature jeunesse en passant par les icônes de jeux vidéos et dessins animés que les jeunes enfants reconnaîtront facilement tel que hello Kitty ou Doreamon pour le Japon. Nury Vittachi, l'auteur basé à Hong Kong, lui déclare que les contes de fées antiques d'Asie ont peut-être besoin d'évoluer, en citant l'exemple Shrek qui tourne les personnages de contes traditionnels occidentaux en dérision :
« On voit beaucoup de ces livres dans les magasins asiatiques, mais ils n'ont pas beaucoup évolué. Ils sont toujours dans leur forme primaire comme il ya 2000 ans, or, si vous prenez exemple sur les contes de fées occidentaux, Shrek a évolué en jouant sur la parodie et l'ironie. »
L'écrivaine Anushka Ravishankar en Inde, surnommée « le Docteur Seuss Asie » souhaiterait que les traductions, en anglais et vice et versa soient intensifiés pour promouvoir les œuvres d'Asie et élargir le marché.