Ecrivains et bibliothèques, une relation étroite

Clément Solym - 03.02.2012

Edition - Bibliothèques - Auteur - Bibliothèque - ecrivain


L'écrivain dans la bibliothèque, voilà un nom qui promet. Cette conférence se tiendra à l'Auditorium de la Grande Bibliothèque de Montréal le samedi 12 février.


« Montréal, le 2 février 2012 - En collaboration avec la Commission du droit de prêt public (CDPP), Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ), la Quebec Writers' Federation (QWF) et l'Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ) se sont associés pour organiser la fête de clôture des festivités soulignant les 25 ans du Programme du droit de prêt public. Il s'agira d'une conférence-lecture intitulée L'écrivain dans la bibliothèque qui mettra en valeur la relation étroite qui s'est bâtie au fil des ans entre écrivains et bibliothèques. »

 

 

La conférence sera assurée par des spécialistes et des personnalités de l'univers du livre et de la bibliothèque au Canada.

« Le bibliothécaire et professeur à l'École de bibliothéconomie et des sciences de l'information Réjean Savard effectuera un survol de l'évolution des bibliothèques et de la pratique de la lecture au Québec. L'écrivaine Monique LaRue évoquera quant à elle la relation qui se tisse entre l'écrivain et la bibliothèque. Ces interventions seront entrecoupées de lectures en choral, en duo ou en solo, en français et en anglais, avec les écrivaines Louise Desjardins et Katia Grubisic et l'écrivain et musicienGuy Marchamps. »


Une lourde tache leur incombera, ils devront retranscrire l'intime relation entre les bibliothèques et les écrivains à travers des lectures des œuvres d'auteurs comme Alice Munro, Ross Leckie, Jacques Poulin ou Michel Tremblay.

 

Mais d'ailleurs, qu'est-ce que exactement que la Commission du droit de prêt public ?

 

« Sous l'égide administrative du Conseil des Arts du Canada, la Commission du droit de prêt public (DPP) distribue annuellement des paiements aux auteurs canadiens pour la présence de leurs livres dans des bibliothèques publiques canadiennes. Dans sa mission, il est spécifié que «les bibliothèques publiques sont des portes ouvertes sur la lecture. Les auteurs jouent un rôle clé dans cet accès démocratique à la culture. Le droit du prêt public est une compensation juste et équitable pour leur travail. »

 



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.