Edimbourg tranche les mains de Rowling pour les exposer

Clément Solym - 12.02.2009

Edition - Société - Edimbourg - Rowling - hommage


On se croirait à Los Angeles : l'empreinte de la main de l'auteure qui fit naître Harry Potter est en passe de devenir l'attraction touristique la plus intéressante de la ville d'Édimbourg, juste après le café devenu restaurant chinois, dans lequel elle écrivit le premier tome.

Cette main quasi divine a en effet été immortalisée dans la pierre, et sera exposée dans la ville. En fait, il semblerait même que ce soit les deux mains, bien que, selon nos sources, Rowling ne se soit servie que d'une seule pour écrire... L'auteure lui servait visiblement, d'après les témoignages à se gratter de temps à autre le haut du crâne.

Après avoir reçu le prix de la ville l'an passé, Rowling, qui vit actuellement à Merchinston s'est déclarée ravie d'avoir ainsi été primée et enchantée de ce que les habitants et la ville ont fait pour elle depuis ces 15 dernières années.

Elle était la seconde personne à recevoir un tel honneur, ce prix n'étant octroyé qu'aux personnes qui ont eu une action remarquable pour la cité. Avec humour, elle note qu'il est d'autant plus approprié pour un auteur de voir ses mains immortalisées de la sorte.