Éditeurs : dix astuces pour se défendre

Clément Solym - 22.12.2011

Edition - Les maisons - édition - numérique - astuces


Le site Accredited Online Colleges a publié une note compilant dix actions qu'entreprennent et pourraient entreprendre les maisons d'édition pour faire face aux nouveaux défis des bouleversements de l'industrie, notamment depuis l'arrivée du numérique. Un top ten intéressant pour les plus combatifs.

 

1. Trouver de nouveaux partenaires

 

L'union fait la force ! Alors que les développeurs de livres numériques s'associent avec des périodiques et des blogs sur le marché, les maisons d'édition auraient, elles aussi, tout à gagner en trouvant de nouveaux partenaires pour développer et commercialiser leurs produits. Par exemple, Politico et Random House viennent de s'associer pour lancer une série d'ebooks portant sur la présidentielle de 2012 aux États-Unis. Les deux tireront profit de ce contrat, et produiront des contenus plus rapidement, sans compter que cette série sera très certainement l'objet de futures collaborations avec d'autres médias.

 

 

 

 

2. Créer des filiales d'auto-édition

 

Les rapports maisons d'édition / auteurs n'ont rien à gagner à être frontaux. Le site suggère aux maisons d'édition de laisser aux auteurs le choix de l'auto-édition, à l'instar de Penguin's Book Country qui a lancé ce type d'offre en 2011. Sans compter la possibilité de repérer des jeunes talents, en devenir, qui pourraient ensuite percer dans le milieu par une voie plus traditionnelle.

 

3. Service de prêts d'ebooks aux bibliothèques

 

Le service de prêts de livres numérique lancé par Amazon a fait souffrir de nombreuses bibliothèques. Puis, la maison d'édition Penguin annonçait la suspension puis la remise en place de ses prêts livres numériques dans leur version Kindle dans les bibliothèques outre-Atlantique, pour des raisons de sécurité. Un « coup » qui déplut à de nombreux bibliothécaires états-uniens, mais qui a aussi été perçu comme une claque lancée à Amazon. Le vrai challenge serait d'offrir directement un service de prêt aux bibliothèques, selon le site Internet.

 

4. Faire payer aux lecteurs les ventes publicitaires

 

Les sponsors à court d'argent disparaissent de plus en plus des publications, entraînant une baisse de revenus pour les éditeurs. Cependant, les consommateurs seraient une solution pour combler les pertes puisqu'ils paient pours les abonnements, contenus et autres offres.

 

5. L' iPad et ses contenus exclusifs

 

La politique très restrictive d'Apple en matière de contenus pourrait se transformer en atout ! Des maisons d'édition l'ont déjà compris et publient certains de leurs titres à un prix plus attractif sur tablette (Hearst Magazines, Conde Nast). 

 

 

6. Mêmes droits d'auteur pour le numérique, si ce n'est moins

 

Des maisons d'édition (Faber and Little, Brown) investissent de plus en plus d'argent pour lutter contre le piratage online. Pour ce faire, les royalties pour les publications numériques semblent être le principal candidat de redistribution. Et les auteurs sentent qu'ils se font avoir, alors que  les éditeurs pensent qu'il n'y a pas d'autres choix…

 

7. Alimenter le débat

 

Pour relever les nouveaux défis, rien de tel que le dialogue. Par exemple, la Six DegreesLeft initiative de 2011 outre-Atlantique ou la conférence Futurebook 2011 de Londres, qui ont réuni les différents acteurs de l'industrie pour débattre des enjeux actuels.

 

8. Travailler avec des associations

 

Faire des partenariats avec des œuvres caritatives et associations n'est pas ridicule, en particulier avec celles tournées vers le secteur de l'alphabétisme. Meilleure visibilité, meilleur réseau, et tout ça pour la bonne cause !

 

9. Repérer les plagiats

 

L'épine dans le pied qui pourrait faire tomber les meilleurs : le plagiat est un fléau de l'édition que même les plus grands bibliophiles des maisons ne peuvent pas toujours contrer à temps. Le site conseille de passer par d'autres organismes pour vérifier et recouper les copies reçues, par exemple CrossCheck aux États-Unis.

 

10. Faire de la promo créative

 

Des petites et moyennes maisons d'édition n'hésitent pas à faire de la publicité innovatrice, pour faire face à l'engouement du public pour les nouveaux produits Amazon et Apple. Par exemple, Melville House a proposé de baisser ses prix tous les 10 tweets portant un hashtag spécifique.

 

 





Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.