Éditeurs, libraires, auteurs : les aides de l'État à la filière livre

Clément Solym - 02.07.2020

Edition - Economie - Franck Riester Covid - filière livres aides - librairie éditeurs auteurs


En marge du plan de relance pour la filière livre, le ministre de la Culture a mis en place une exonération de charges. Ce sont 100 millions €, jusqu’à la fin de l’année — l’exonération ne devait porter que sur les mois de confinement — qui devraient offrir une respiration. Bien entendu, cette mesure ne se concentre pas sur les seuls auteurs de l’écrit. 

Rapport Racine : les mesures
 

Dans un communiqué, le ministère de la Culture annonce la « mobilisation exceptionnelle de 5 milliards € en faveur de la culture et des médias ». Le ministre, Franck Riester, assure : « Face à la déstabilisation brutale et durable de la culture et des médias par la crise sanitaire, le Gouvernement s’est mobilisé de façon inédite pour protéger les artistes et les acteurs culturels et préserver les emplois. Confrontés à une crise sans précédent, nous devons défendre notre modèle culturel, et en faire un pilier essentiel de la relance. »
 

2,9 milliards € apportés à fin mai


Au global, les différentes mesures de soutien (activité partielle, fonds de solidarité, prêts garantis par l’État, exonérations de charges), se montent fin mai à 2,9 milliards €. En outre, les aides du fonds de solidarité (230 millions €) ont été étendues aux artistes auteurs. 

Ces mesures seront d’ailleurs élargies et étendues jusqu’au 31 décembre 2020, a indiqué le ministre. 

En parallèle, 1,06 milliard € intervient dans le cadre du 3e projet de loi de finances rectificatif pour 2020. À ce titre, les artistes auteurs « pourront bénéficier, conformément à l’engagement pris par le Président de la République le 6 mai dernier, d’une réduction forfaitaire de cotisations sociales dues en 2020, en fonction de leur niveau de revenus de 2019, pour un coût estimé à plus de 100 M€ ». 

L’État prendra également à sa charge « 50 % des exonérations de cotisation foncière des entreprises culturelles durablement et directement touchées par la crise que les collectivités territoriales seraient amenées à voter à hauteur des deux tiers de l’impôt dû avant le 31 juillet prochain ». 

Pour la seule chaîne du livre, qui enregistre une contraction de 23 % de son activité, ce sont 217 millions € qui ont été mobilisés. Un plan filière doté de 42 millions € a été mis en place, avec 36 millions € déjà investis pour 2020. Des dispositifs transversaux de 175 millions € viendront par la suite. 

Cet apport « permettra à la fois d’accompagner les librairies et les éditeurs fragilisés, mais également d’encourager la modernisation du réseau des libraires ». 
 

Côté librairie, des soulagements


Début juin, le Syndicat de la librairie française se réjouissait que 50 millions € soient débloqués pour les librairies indépendantes. Une répartition comme suit : 

• 35 millions pour affronter les effets de la crise (25 millions € sous la forme de subvention et 10 millions € d’exonérations de cotisations sociales)
• 12 millions € afin de relancer l’investissement, répartis sur 2020 et 2021. 

« [À]u-delà de ces mesures financières d’urgence, le ministre de l’Économie et des Finances et le ministre de la Culture ont également demandé à leurs services de réfléchir à des solutions facilitant l’expédition d’ouvrages afin de rétablir un cadre concurrentiel équitable entre les librairies et les grandes plates-formes de vente en ligne », relevait le SLF. 

Enfin, notons que 40 millions € de prêts pilotés par l’IFCIC sont également proposés pour la filière livre dans son ensemble.


photo : Franck Riester, ActuaLItté, CC BY SA 2.0


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.