Édition américaine : légère hausse de salaire en 2015, mais pour les femmes...

Clément Solym - 20.09.2016

Edition - Economie - Salaire édition américaine - industrie livre salaires - rémunération employés édition


Les salariés de l’édition américaine ont gagné légèrement plus en 2015, d’après le rapport annuel qu’a établi Publishers Weekly. Une hausse de 2,8 % du revenu médian est constatée.

 

Omnibus Press - London Book Fair 2015

ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

 

Contre 2,5 % en 2014, la hausse de 2015 est assez faible. Mais c’est surtout le nombre de salariés n’ayant perçu aucune augmentation qui est en chute vertigineuse. On passe de 15 % en 2015, contre 24 % en 2014. Les hausses de salaire comprises entre 3 et 5,9 % représentent 29 % des personnes augmentées, contre 21 % en 2014. 

 

La plupart d’entre elles seraient basées sur le mérite, même si 21 % des répondants assurent qu’elle est liée à une promotion. 

 

Avec un salaire annuel médian de 66.038 $ contre 65.000 en 2014 pour l'ensemble de la profession, la tranche comprise entre 40.000 et 59.999 $ représente la plus grande part des professionnels – 29 % en tout.

 

Au-delà de ces données, l’édition américaine n’a pas enregistré de changements spectaculaires. Les hommes gagnent en moyenne 96.000 $ contre 61.000 $ pour les femmes. 42 % d’entre elles sont dans la tranche de 40.000 à 69.999 $. Les hommes occupent, à 46 %, des postes de gestion. 

 

Sur l’ensemble des réponses reçues, 74 % sont des femmes, le même niveau qu’en 2014. Moins de la moitié d’entre elles se déclare satisfaite de son niveau de rémunération. Et les bas salaires sont pour 60 % la raison de leur insatisfaction au travail – contre 43 % pour les hommes. 

 

En outre, elles semblent disposer d’une expérience supérieure : 23 % avaient 7 années de job derrière elle, contre 9 % des hommes. 25 % d’entre elles ont entre 21 et 29 ans, contre 4 % des hommes. Sauf que la gent masculine semble plus accrochée à son siège : une fois entrée dans le secteur, elle ne le quitte plus. 43 % des hommes indiquent avoir 20 ans d’expérience ou plus, contre 23 % des femmes. 

 

 

 

En matière de diversité, 30 % des répondants estiment que l’industrie a fait des efforts pour s’ouvrir aux minorités raciales et ethniques. Sauf que 94 % des répondants hommes sont des mâles blancs et 86 % des femelles blanches chez les femmes...

 

Enfin, plus globalement, 53 % des personnes interrogées se trouvent peu en sécurité dans leur position professionnelle, contre 26 % très en sécurité. Au cours des deux prochaines années, 38 % pensent occuper le même poste, et 21 % une situation plus élevée. 

 

Enfin, 48 % disent que leur entreprise a acheté les droits d’un auteur autopublié au cours de l’année passée...

 

via Publishers Weekly