Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Éditions du Mauconduit : récits et témoignages, dans la transmission

Clément Solym - 28.11.2011

Edition - Les maisons - Editions - Mauconduit - témoignages


Laurence Santantonios lancera le 18 janvier prochain le premier titre de sa maison, Dans l'ombre de Charonne, un récit graphique de Désirée et Alain Frappier. Ce sera l'occasion de célébrer l'avènement d'une nouvelle maison, Les éditions Mauconduit.


Journaliste, Laurence Santantonios a ainsi décidé, après plusieurs années dans le secteur de l'édition, et quelques ouvrages publiés, d'ouvrir sa propre maison.Le tout avec une ligne éditoriale simple : Mémoire et transmission.

 

La maison publiera essentiellement deux types d'ouvrages. Témoignages et récits personnels d'histoires vraies à résonance collective, échos intimes d'événements historiques. L'autre pan sera composé de récits d'expériences singulières ou de pratiques à valeur d'initiation et de transmission.

 

 

Un catalogue qui se composera d'écrivains reconnus, autant que de jeunes talents, ainsi que d'auteurs « ayant une expérience suffisamment riche ou une destinée assez singulière pour que leurs écrits suscitent l'émotion et croisent des destinées de lecteurs ».

 

Les ouvrages sortiront en version numérique et imprimée au rythme de quatre titres chaque année. Un site internet épaulera l'ensemble, servant tout à la fois de vitrine pour les informations, et d'espace de documentation. En outre, le lien avec les bibliothèques sera particulièrement mis en avant.

 

« Le Mauconduit s'écrit à la première personne. Un fil conducteur qui se tire de l'intérieur, à l'aide d'un je qui harponne et sollicite le lecteur en répondant à cette étrange fascination qui incite l'être humain à coller son iris sur toute ouverture en forme de clé.


Un je qui s'inscrit dans un environnement social ou un contexte historique précis, donnant ainsi au récit individuel une dimension sociologique et collective. »