Editions [MiC_MaC] : DG Diffusion renvoie Guillaume Widmann

Nicolas Gary - 01.02.2013

Edition - Les maisons - DG Diffusion - editions MiC_MaC - Guillaume Widmann


C'est peut-être la fin tant espérée pour tous les auteurs de littérature jeunesse qui ont eu le malchance de signer avec les éditions [MiC_MaC], fondées par Guillaume Widmann. Alors que la maison d'édition avait changé de diffuseur au mois de juin 2012, finalement, les auteurs espéraient que le calvaire allait s'achever. Il aura manifestement fallu quelques mois supplémentaires...

 

 

 

 

En septembre 2011, la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse tirait la sonnette d'alarme : les éditions [MiC_MaC], posaient de sérieux problèmes, et plusieurs dysfonctionnements répétés et autres fautes avaient été relevés. Guillaume Widmann s'enfermait alors dans une longue hibernation : silence radio, et première plongée en enfer pour les auteurs.

 

« Plus d'une vingtaine d'auteurs et d'illustrateurs, mécontents de leur collaboration avec les éditions Mic-Mac, se sont à ce jour manifestés auprès de notre association, soit près d'un tiers des auteurs et illustrateurs du catalogue de l'éditeur. La Charte regrette vivement ces manquements aux usages de la profession et au respect du droit des auteurs. Elle invite en conséquence les auteurs et les illustrateurs à la plus grande vigilance. »

 

Impossible de retrouver leurs droits, menaces et pressions à répétition exercées par l'éditeur : les témoignages n'ont pas manqué pour dénoncer une situation qui dépassait l'entendement. 

 

« Avec Guillaume Widmann, on ne sait jamais sur quel pied danser. Vous n'imaginez même pas ce que l'on a pu vivre de changements de décisions ou de contradictions pourtant flagrantes. Depuis un an, on essaie les plâtres de remarques négatives des libraires autant que des auteurs. Et le tout, en perdant de l'argent », expliquait à ActuaLitté Gauthier Auzou, ancien diffuseur (EDI). En effet, c'est qu'au mois de mai 2012, DG Diffusion devenait le nouveau diffuseur, et dans une déclaration, David Gruszewski, qui rachetait [MiC_MaC], explqiauit à ActuaLitté son intention de régulariser toute la situation. 

 

Et pourtant, mi-janvier, plusieurs auteurs nous ont assuré que rien n'avait changé, et qu'en dépit du courrier du 4 juillet, qu'avait signé David Gruszewski, on continuait de patauger. 

 

 

 

 

Mais voilà : cette semaine, un grand chambardement est arrivé. M. Gruszewski qui affirmait être « au courant, et nous allons faire ce qu'il faut pour régulariser la situation », dans notre entretien de mai 2012, vient de prendre conscience de l'ampleur des dégâts, et voici que le nouveau propriétaire de [MiC_MaC], DG Diffusion, vient de remercier Guillaume Widmann. Et comme suite à cette décision, nombre de blocages passés viennent de se déverrouiller, puisque si, selon nos informations, DG souhaite réhabiliter le label [MiC_MaC], il est également bien plus disposé à traiter avec les auteurs soucieux de partir. 

 

« L'avenir dira si cela suffira, mais en ce qui me concerne, je ne veux plus approcher cette maison d'édition », nous explique une auteure, qui n'ose presque plus y croire. Elle n'est pas la seule à croire qu'elle rêve : d'autres pourraient obtenir gain de cause, dans un réel mouvement de DG pour redéfinir la ligne de [MiC_MaC] et redorer le blason de la maison. 

 

« Ce serait donc enfin pour moi l'épilogue bienvenu de cette histoire ! J'attends bien sûr que les paroles se concrétisent par des faits, mais il semble que ce soit en bonne voie... », évoque une autre. 

 

Le départ de Guillaume Widmann ne suffira probablement pas à faire oublier d'un seul coup tout ce que la maison peut avoir de passif soit oublié d'un coup, mais il faut immanquablement saluer l'effort. Et surtout espérer que ce soit le dernier rebondissement de cette histoire sombre pour l'ensemble des auteurs.