Éducation, Culture : les nouveaux ministres du Québec salués

Clément Solym - 19.10.2018

Edition - International - Ministre Culture Québec - Jean-François Roberge - Nathalie Roy Culture


Les remaniements ministériels n’interviennent pas qu’en France, puisqu’au Québec, le gouvernement de la Coalition Avenir Québec vient de procéder aux nominations. Tant à la Culture que pour l’Éducation, deux nouveaux entrants sont salués par les professionnels de l’édition. 

 

stand du Québec
ActuaLitté, CC BY SA 2.0
 

 

Pendant la campagne électorale, la CAQ s’est engagée à maintenir la politique culturelle adoptée en juin dernier par le gouvernement libéral sortant, incluant son cadre budgétaire, et à réviser les lois sur le statut de l’artiste. Ces deux promesses doivent devenir réalité, indique l’Union des écrivaines et écrivains québécois. 

 

Ce sera donc le travail à mener pour Jean-François Roberge, nommé à l’Éducation, et Nathalie Roy, qui officiera à la Culture. 

 

« En confiant ces deux ministères névralgiques pour les éditeurs et les gens du livre d’ici à deux élus aguerris comme monsieur Roberge et madame Roy, le Premier ministre François Legault renoue avec la tradition québécoise de prioriser culture et éducation. L’ANEL souhaite que ces deux ministres puissent à ce chapitre mettre en action les plans déjà annoncés par le précédent gouvernement », a déclaré le président de l’Association nationale des éditeurs de livres, Arnaud Foulon.

 

« La culture n’a pas souvent été mise à l’honneur pendant la récente campagne électorale. Nous espérons que l’arrivée au Ministère de Nathalie Roy permettra enfin de reprendre les échanges et travaux essentiels pour les écrivaines et écrivains québécois. Nous nous tenons disponibles dès aujourd’hui pour collaborer avec l’équipe de la nouvelle ministre et faire en sorte que les promesses tenues se concrétisent », indique la présidente de l’UNEQ, Suzanne Aubry. 

 

Un vaste plan de soutien pour les
librairies du Québec

 

Au chapitre de la culture et du livre, l’ANEL entend appuyer la nouvelle ministre dans des chantiers aussi exigeants que la révision de la loi 51, collaborer étroitement à la révision de la Loi sur le statut de l’artiste et de la Loi de la SODEC. Enfin, elle contribuera à toutes les actions qui viseront à sortir le Québec de sa léthargie en matière de littératie. La ministre Roy peut déjà compter sur l’entière collaboration de l’ANEL.

 

De son côté, l’UNEQ souligne que le gouvernement doit renforcer la Loi sur le statut professionnel des artistes des arts visuels, des métiers d’art et de la littérature et sur leurs contrats avec les diffuseurs (S-32.01) pour qu’elle offre une protection semblable à la loi qui régit les artistes de la scène, du disque et du cinéma, en garantissant notamment la négociation d’une entente-cadre entre les écrivains et les éditeurs.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.