Éducation nationale en grève : forte mobilisation attendue mardi

Clément Solym - 26.09.2011

Edition - Société - greve - chatel - education


Demain aura lieu la journée de mobilisation nationale contre les réductions de postes dans l’Education nationale, à l’appel des syndicats d’enseignants du public et du privé. La mobilisation s’annonce forte, avec plus d’un enseignant sur deux en grève, selon les syndicats.



Si Luc Chatel n’adhère pas aux revendications, il a estimé le mouvement « légitime », surtout à cette période de l’année. Une habitude donc, plutôt que de véritables revendications pour le ministre (notre actualitte).

Sauf que l’ampleur du mouvement serait importante selon le Snuipp-FSU qui annonce dans un communiqué que 53.75% des professeurs des écoles primaires seront en grève.

Même le privé s’y met, atteint également par les suppressions de postes. Au total, 14.000 suppressions de postes sont prévues pour la rentrée 2011, à ajouter aux 50.000 du quinquennat.
« Majoritairement suivie, cette journée s’annonce très significative dans de nombreux départements. Malgré le contexte de crise et les difficultés liées au pouvoir d’achat, l’Education reste une préoccupation forte. La communauté éducative rassemblée souhaite qu’elle devienne une priorité pour notre pays. », explique le Snuipp-FSU dans un communiqué.
La manifestation aura lieu la veille du conseil des ministres sur le budget 2012, qui prévoit également 14.000 suppressions de postes.