Égypte : supprimer les ouvrages intégristes des mosquées

Clément Solym - 30.06.2015

Edition - International - Egypte mosquées - Frères Musulmans - terrorisme attentats


L’Égypte vient de prendre des mesures drastiques pour lutter contre les fondamentalistes. Décision a été prise de confisquer, dans les mosquées, tous les ouvrages qui appelleraient « à l’opposé d’un islam modéré ». Le ministère du Culte vient ainsi de donner pouvoir aux fonctionnaires de mener des enquêtes et de saisir les livres concernés.

 

Abu Bakr mosque

rana ossama, CC BY SA 2.0

 

 

Tout livre qui violerait l’enseignement miséricordieux et clément de l’islam sera retiré des mosquées, confirme Ashraf Fahmy, responsable de la prédication du ministère du Culte. La volonté est de mettre en place un comité chargé d’examiner « les livres dans chaque ville, afin de les évaluer et de les supprimer », souligne-t-il. 

 

Un mouvement que d’aucuns voient porté contre les Frères musulmans, mais le fonctionnaire ne s’en émeut pas. « Tout livre, indépendamment de son auteur, ou de la maison d’édition, qui contredit les enseignements de l’islam, sera confisqué. » Le ministère nie cependant que ce choix vise une entité en particulier. 

 

D’ailleurs, rappelle-t-on, depuis le début de l’année, plusieurs mesures ont été prises pour « renouveler le discours religieux » et limiter l’importance que les prédicateurs fondamentalistes peuvent avoir au sein de la communauté religieuse. (via Daily News Egypt)

 

Cependant, il est à noter que plusieurs mosquées dans la seule ville du Caire sont progressivement passées sous l’influence des Frères musulmans. Ce groupe est fortement soupçonné d’agir en faveur du financement d’actions terroristes. Pour se débarrasser de la plaie que représentent les fondamentalistes, l’Égypte n’hésite donc plus à passer par des méthodes plus dynamiques. (via Aawsat)

 

Notons également que, depuis l’éviction du président Morsi en 2013, les Frères musulmans ont été déclarés organisation terroriste par le nouveau gouvernement. Et ce dernier a fait du groupe une cible régulière de ses attaques : des milliers de membres, avérés ou présumés, du groupe ont été incarcérés, et plusieurs dizaines furent condamnées à mort. 

 

Le secrétaire du ministère, Gaber Tayee, affirme avoir reçu pour indication de passer au crible les bibliothèques improvisées que l’on peut retrouver dans les mosquées. En décembre dernier, le gouvernement ordonnait déjà la saisie de biens appartenant à la communauté des Frères. Une démarche justifiée par l’assèchement des revenus du terrorisme – et forcément commode. 

 

Dans le même temps, le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, ancien membre de l’armée, réaffirme sa volonté de lutter fortement contre les manifestations intégristes. « Ces gens croient qu’ils sont des martyrs qui iront au paradis après leur mort. [...] Si les Frères musulmans manipulent la conscience des gens, ou faussent leurs croyances, alors ils entrent également en violation des droits de l’Homme. » (via Der Spiegel)

 

Dans l’entreprise d’épuration mise en place, l’Égypte devra encore démontrer que cette démarche permet de prôner un islam tolérant et indulgent. Et non qu’il s’agit là d’une vague de répression nouvelle.


Pour approfondir

Editeur : Actes Sud
Genre : litterature...
Total pages :
Traducteur : gilles gauthier
ISBN : 9782330027445

Automobile Club d'Égypte

de El Aswany Alaa

Dans un club huppé dont l’accès est strictement réservé aux étrangers et à quelques aristocrates locaux, un ancien valet de chambre du roi Farouk assure la fonction de majordome avec une sadique cruauté.  À travers l’histoire mouvementée de ce club, l’auteur de L’Immeuble Yacoubian investit tout son talent de conteur pour explorer en profondeur les relations complexes entre dominants et dominés.

J'achète ce livre grand format à 23.80 €

J'achète ce livre numérique à 14.99 €