Election à l'Académie française du successeur de Félicien Marceau

Julien Helmlinger - 27.09.2013

Edition - International - Académie française - Election - Félicien Marceau


Comme le rapporte l'AFP, le 14 novembre prochain aura lieu l'élection du successeur à l'Académie française de l'écrivain français d'origine belge Félicien Marceau, lauréat du Goncourt en 1969 avec Creezy. Tandis que l'académicien rebelle, toujours en quête de liberté, est mort en mars 2012 en tant que doyen âgé de 98 ans, l'institution fondée en 1635 par Richelieu a fait l'annonce de la prochaine élection ce jeudi 26 septembre.

 

 

 Crédits : Académie française

 


Félicien Marceau, de son vrai nom Louis Carette, est né en 1913 en Belgique, à Cortenbergh. Issu de la bourgeoisie francophile et catholique belge, il suivit ses études à l'université de Louvain, bien après avoir écrit son premier roman, Les Cafres, à l'âge de 8 ans sur un cahier de comptes subtilisé à sa mère.


Il est entré à la radiodiffusion belge, en 1936, où il continua de travailler pendant les premiers mois de l'occupation allemande. Mais avoir oeuvré avec l'ennemi sur 5 émissions parmi plus de 500, lui vaut d'être condamné à quinze ans de prison pour collaboration, en 1946. Il s'est alors exilé en France en 1944, qui lui donnera la nationalité en 1959, sans purger sa peine.

 

En 1976, l'écrivain d'origine belge entre à l'Académie française, siégeant au fauteuil 21 qui avait été celui de Marcel Achard. En Belgique, où l'on n'oublie pas sa condamnation, l'élection fait scandale.

 

L'institution chargée de veiller au respect de la langue de Molière décernera par ailleurs son Grand prix du roman de l'Académie française, le 24 octobre prochain. Les résultats de l'élection, eux, seront connus le 14 novembre.