Éléctions africaines, de la politique, pas une guerre pour Chinua Achebe

Clément Solym - 20.01.2009

Edition - Société - politique - guerre - elections


Il ne vient que rarement rendre visite à son pays, mais pour Chinua Achebe, la situation actuelle et les contextes électoraux sur le continent africain le désolent.

Auteur du livre Le monde s'est effondré, en 1958, il a tenu à dire sa « déception profonde face à ce qui se passe sur le continent africain en matière d'élections, en matière de succession », rapporte l'AFP.

Plusieurs fois, l'homme a refusé des récompenses littéraires remises par les chefs d'État du Nigéria, tentant par là même de pointer la corruption qui règne, et dont il s'est fait le pourfendeur.

Et d'ajouter : « Une société civilisée implique l'idée que le pouvoir est transféré volontairement, car c'est ce que prévoit le droit. Mais en Afrique, nous n'avons pas encore appris ce fait simple et extrêmement important. »

Aujourd'hui âgé de 78 ans, il aimerait les que les politiques africains ne perçoivent pas leur travail comme un rapport « de vie ou de mort », dénonçant les pratiques en vigueur. « La politique n'est pas une guerre », a-t-il souligné.