Elena Ferrante : Naples, au coeur d'un nouveau roman, en novembre

Nicolas Gary - 09.09.2019

Edition - International - Elena Ferrante - roman Naples - femme histoire


Certains creusent toujours la piste de l’identité mystérieuse d’Elena Ferrante — et il est amusant que seuls les journalistes français envisagent qu’il ne puisse s’agir que d’un homme. D’autres attendent plutôt que la romancière napolitaine publie de nouvelles histoires. Depuis Twitter, l’éditeur italien, E/O s’apprête à exaspérer les premiers, et ravir les seconds.

#napoli
Antonio Manfredonio, CC BY SA 2.0
 

La maison Edizioni E/O dévoile en effet la publication, ce 7 novembre, du nouveau roman signé Elena Ferrante, autrice de la quadrilogie L’amica geniale. Un petit mot de trois fois rien, qui survolte déjà tout le Bel paese, et provoque un large engouement : 
 


Pour la France… eh bien il faudra patienter manifestement. En début d’année, les éditions Gallimard faisaient paraître Frantumaglia, une forme expérimentale d’autobiographie romanesque, intéressante à plus d’un titre. Mais l’on restait loin de la forme romanesque de l’Amie prodigieuse.

Cependant, ne confondons pas l’annonce faite en Italie, et l’actualité de la centenaire maison française : Gallimard publiera bien une nouveauté signée Ferrante, traduite par Elsa Damien (avec des illustrations d’Andrea Ucini). Mais il s'agit là de 51 chroniques parues initialement dans le Guardian. Dans ces Chroniques du hasard, elle passe en revue une multitude de sujets, société, politique, écriture, cinéma ou ville. 

Le tout avec une réflexion portée aux liens familiaux, amicaux et la maternité. De quoi abonder dans le sens des chercheurs de trésor, pour qui l’identité de l’autrice compte manifestement plus que ses textes. Soit. (Sortie le 7 novembre)

Non, le roman prévu en Italie n’est pas une compilation d’articles : l’incipit du livre, dévoilé par l’éditeur, indique que c’est de nouveau à Naples que se déroulera l’action — du moins qu’elle débutera. La traduction est réalisée par nos soins et peut évidemment comporter des inexactitudes.

« Deux ans avant de quitter la maison, mon père dit à ma mère que j’étais très laide. La phrase fut prononcée doucement, dans l’appartement que, à peine mariés, mes parents avaient acheté, à Rione Alto, au sommet de Saint-Jacques de Capri.

Tout — les lieux de Naples, la lumière bleue d’un février glacé, ces paroles — est demeuré coi. — Moi, en revanche, je me suis enfuie et je continue de glisser, maintenant encore, à l’intérieur de ces lignes qui veulent me donner une histoire, alors qu’en réalité, elles ne représentent rien, rien de moi, rien qui ne soit vraiment commencé ni qui se soit accompli. 

Seul un grincement, dont personne, pas même celle qui écrit à cet instant, ne sait s’il contient le bon fil pour un récit ou s’il n’est qu’une douleur désordonnée, sans rédemption…
» (via FanPage)

Le titre n'a en revanche pas été dévoilé. La suite dans quelques semaines, pour les plus italianophiles.


mise à jour 28 octobre - 16h30 : 

Finalement, on apprend que le roman s’appellera La vita bugiarda degli adulti, et sera disponible ce 7 novembre en Italie. Pour le reste du monde, patience, patience…

Dossier : Elena Ferrante, cette prodigieuse amie


Commentaires
Bonjour, super cette lecture, je suis italienne... J ai acheté 3 volum , et aussi je voudrais acheter le n 2 il possible je habite en Corse.. merci
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.