Elie Wiesel et Barack Obama vont écrire leur livre en 2015

Lauren Muyumba - 20.06.2013

Edition - International - Elie Wiesel - Barack Obama - Nobel


Elie Wiesel, rescapé de la Shoah qui reçut le prix Nobel de la Paix en 1986, « continue à avoir de nombreux projets, dont celui d'un livre avec Barack Obama » avait dévoilé le 2 novembre 2012 le journal israélien Haaretz. L'écrivain a indiqué qu'ils commenceront à y travailler au milieu du mandat du président américain.

 

 

Elie Wiesel by David Shankbone 2010 NYC

 

David Shankbone, CC BY 2.0

 

Le projet devrait se concrétiser en 2015. Mais pour le moment, pas de révélation sur le contenu de l'ouvrage. Ces déclarations à Haaretz à propos de sa relation avec Obama écartent peut-être le sujet politique : « Nous parlons de philosophie, de contemplation, d'idées, mais jamais de politique. »

 

À 84 ans, Elia Wiesel n'en est pas à sa première rencontre avec le président démocrate. En 2009, Barack Obama lui avait donné la parole lors de son déplacement au camp de concentration Buchenwald, où l'écrivain avait été déporté et avait survécu, contrairement à son père. Mais leurs chemins s'étaient déjà croisés bien avant : lorsqu'Obama était encore étudiant, il avait suivi une intervention de l'intellectuel dans une université de Californie.

 

 

Le poids du passé

 

 

Autre lien qui unit ces deux personnalités charismatiques : Barack Obama a lui aussi reçu le prix Nobel de la Paix. Il a été récompensé en 2009 « pour ses efforts extraordinaires en faveur du renforcement de la diplomatie et de la coopération internationales entre les peuples ». Une récompense décriée par certains commentateurs.

 

L'écrivain juif a de son côté attiré les critiques, accusé de mentir sur son passé de survivant de la Shoah et de ne pas mériter le Prix. En tout cas, il s'est donné la mission de combattre l'intolérance et l'injustice, et de valoriser le dialogue à l'international à travers ses livres, mais aussi la « Fondation Elie Wiesel pour l'humanité ».

 

Il n'est pas nouveau de voir Elie Wiesel tisser des liens avec les chefs d'Etats : en 1978 il avait été nommé à la tête de la Commission présidentielle Américaine sur la Shoah par le président Jimmy Carter, et en 1995 il avait réalisé le livre Mémoire à deux voix avec François Mitterrand.

 

Elie Wiesel, américain d'origine roumaine, a été libéré par les Américains. A trente ans, il écrivit La Nuit, récit dans lequel il livre son témoignage pour faire vivre le souvenir des victimes de l'Holocauste. Il reçut notamment le prix Médicis en 1968 pour  Le Mendiant de Jérusalem, le prix International de la Paix pour Le Testament d'un poète juif assassiné, et le Grand Prix de Littérature de la Ville de Paris pour Le Cinquième Fils.

 

Le président des Etats-Unis n'en sera pas à son premier exercice d'écriture. Il a sorti un livre pendant son premier mandat intitulé Les rêves de mon père, l'histoire d'un héritage en noir et blanc.