Elkaim : « Par le romanesque, on peut atteindre une forme de vérité »

Clément Solym - 09.11.2008

Edition - Société - olivia - elkaim - graffitis


Nos confrères d'Evene ont interviewé Olivia Elkaim, une journaliste et essayiste qui vient de sortir son premier roman Les Graffitis de Chambord.

L'auteure revient tout d'abord sur son parcours, elle a été journaliste pour Marianne, Capital et aujourd'hui elle est chef des informations pour VSD. Elle a écrit un essai Amazones ou princesses ? et trois nouvelles. Elle déclare : « J'ai toujours su que je voulais être écrivain, mais ce n'était pas vraiment avouable. Je considère qu'on est écrivain quand on va d'un bout à l'autre d'un roman, que celui-ci est publié et lu par des lecteurs ».

Ensuite elle évoque le thème majeur de son roman, la mémoire. Elle explique : « Une question essentielle sous-tend mon texte : "Peut-on devenir un homme quand on n'a pas de mémoire ?" Personnellement je ne le crois pas. C'est un avis que je donne au travers de mon livre ».

Pour retrouver l'interview d'Olivia Elkaim, il vous suffit de suivre notre lien vers le site d'Evene.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.