Elle rend un livre à la bibliothèque, emprunté par sa mère il y a 73 ans

Camille Cado - 26.02.2019

Edition - International - insolite retard bilbiothèque - retard bibliothèque frais - Mora Gregg The Postman


Les bibliothécaires sont habitués à faire face aux retours tardifs, mais un livre renvoyé après sept décennies est un événement sans précédent. Mora Gregg, âgée de 75 ans, a retrouvé un livre que sa mère avait emprunté en 1946. Il s'agit de The Postman, un ouvrage de 1929 de Charlotte Kuh, illustré par Kurt Wiese. Après 73 ans d'emprunt, elle a décidé de le renvoyer à sa bibliothèque d'origine, dans le Maryland. 

The Postman by Charlotte Kuh
Via Facebook

 
Mora Gregg est une bibliothécaire à la retraite, elle a donc passé beaucoup de temps à gérer les frais de livres rendus en retard. Alors qu'elle faisait son grand ménage de printemps, elle a retrouvé son livre préféré quand elle était enfant : The Postman, de Charlotte Kuh, illustré par Kurt Wiese. 

Âgée de 75 ans, Mora Gregg vit maintenant à Toronto. Elle a expliqué que le livre avait été emballé par inadvertance et avait été emporté au Canada alors qu'elle était encore enfant. « J'ai tout de suite pensé que je devais le renvoyer là d'où il venait », assure-t-elle. « Le nom de la bibliothèque d'emprunt était inscrit. Alors, j'ai écrit une lettre d'excuse, je l'ai emballé puis renvoyé. » 

Tout a commencé en 1946. La mère de Mora Gregg — alors âgée de deux ans — a emprunté ce livre à la Bibliothèque Silver Spring dans le Maryland. Lorsque la petite famille a déménagé de la banlieue de Washington DC au Canada, le livre a suivi.

Gregg se souvient de sa mère qui lui lisait The Postman le soir, avant d'aller dormir. « C’était un de mes livres préférés. J’ai adoré les images » déclare-t-elle. Elle avait d'ailleurs fini par le lire à sa propre fille.
 

27.000 jours de retard


Lorsque le livre est arrivé aux États-Unis, les employés de la bibliothèque Silver Spring affirment avoir été choqués. « C’est définitivement le document le plus ancien qui nous ait jamais été restitué », a déclaré Anita Vassallo, directrice par intérim des bibliothèques publiques du comté de Montgomery. « C’était vraiment excitant de récupérer ce petit livre, vieux de presque cent ans. C’est formidable d'avoir ce petit morceau d'histoire dans notre bibliothèque. »

Un calcul approximatif a montré que si des amendes tardives étaient imposées sur le livre, Gregg devrait débourser plus de 9000 $. Heureusement pour elle, le comté plafonne les frais de retard à 15 $, et les frais de retard sur les livres pour enfants sont gratuits.
Lorsque la bibliothèque a reçu le livre, elle a partagé des photos et l'histoire de son retour sur les réseaux sociaux. Les journalistes de la région de Washington ont commencé à appeler la retraitée de Toronto et l'épisode a très vite été médiatisé. « Je ne pensais pas que cela ferait la une des journaux de la région de Washington » s'amuse Gregg. 

Le livre est trop fragile pour être exposé sur les étagères de la bibliothèque, mais les responsables ont assuré qu'il serait mis à la disposition des intéressés. 
 



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.