Emily Carr devient l'égérie de Bibliothèque et Archives Canada

Cécile Mazin - 30.05.2014

Edition - International - Emily Carr - enchères - livret


Les enchères sont allées bon train, et c'est finalement Bibliothèque et Archives Canada qui a remporté le livret contenant dessins et poèmes, de la petite Emily Carr. En 1901, date de sa création, elle n'a que trente ans, et déjà, elle expose des talents d'artiste et d'écrivain incontestables. 

 

 

Emily Carr and her monkey

paige_eliz, CC BY CC ND 2.0, sur Flickr

 

 

Le document explique comment Emily et son amie ont tenté de se rendre au cortège funèbre de la reine Victoria, le 2 février 1901. Elle et Hannah Kendall découvrent qu'elles sont trop petites, et ne peuvent pas contempler les chevaux, ni les soldats, ni le cortège. 

 

Pourtant, elles avaient prévu le coup, et décidé d'apporter un tabouret pour prendre un peu plus de hauteur. Un artefact interdit, mais qui ne les aura pas aidées beaucoup - et qu'elles auront perdu dans la foule. 

 

C'est tout à la fois pour se souvenir et en même temps, immortaliser cet instant qu'Emily va créer ce petit livret, en deux exemplaires, qu'elles se partageront. Des dessins et des vers, qui montrent déjà comment elle s'émancipe des règles poétiques et des conventions sociales.

 

Emily Carr est sans doute l'une des artistes les plus emblématiques du Canada, avec une oeuvre dont la reconnaissance est internationale. (via Digital journal)