Emmanuel Macron, le président qui se voyait écrivain

Cécile Mazin - 09.05.2017

Edition - Société - Emmanuel Macron écrivain - Emmanuel Macron président - romans Emmanuel Macron


Ce 8 mai, lendemain des élections présidentielles, France 3 proposait un documentaire autour du nouveau président de la République. Et c’est notamment à travers son épouse que le portrait se dessine : Emmanuel Macron, plus qu’un homme politique, un écrivain ? 




 

Ainsi soit Macron, c’est le tableau d’une personnalité : « La trajectoire fulgurante d’Emmanuel Macron l’a fait passer en trois ans du quasi-anonymat à la présidence de la République. Et pourtant, même si les médias l’ont suivi jour après jour durant sa campagne, personne ne le connaît vraiment », présente la chaîne

 

« Le politique s’est exprimé, progressiste, social et libéral en même temps, mais l’homme reste une énigme. Derrière le story-telling officiel, quelle est la véritable personnalité de celui qui va diriger la France ? Quelles sont ses forces, ses faiblesses ? »

 

Écrivain dans l'âme, depuis l'adolescence...
 

Pour son épouse, l’orientation que leur vie a pu prendre n’est pas vraiment celle qui était attendue, comme elle l'explique dans une interview datée de septembre 2016, loin encore du premier tour et de la consécration devant la pyramide du Louvre :

« Je pensais vivre avec un écrivain », se confie Brigitte Macron. « Je pensais qu’il écrirait. Qu’il aurait une notoriété, je n’en ai jamais douté, mais je pensais qu’elle serait d’ordre artistique », poursuit l’épouse. 

 

Et d’affirmer que le choix politique l’a étonnée, de même que l’investissement dont l’ancien candidat pouvait faire preuve. « De toute façon, cela fait vingt ans qu’il m’étonne. »

 

Écrivain, Emmanuel Macron ? Les éditions XO, qui ont fait paraître le livre-programme Révolution, avaient versé plus de 274 000 € d’à-valoir pour que le candidat de En marche ! s’engage. Et à plusieurs reprises, ce dernier avait assuré que ses droits d’auteur avaient servi à payer sa campagne.

 

Le fait est que les intentions littéraires d’Emmanuel Macron sont connues depuis un bon moment. Dans un entretien à L’Obs, il avait assuré que son unique vocation était de devenir écrivain – une obsession qu’il portait depuis l’âge de 16 ans. « Confidence pour confidence, j’ai écrit [trois] romans et aussi des poèmes… » 

 

Qu'y a-t-il dans la bibliothèque d'Emmanuel Macron ?
 

Parmi ces romans, un ouvrage dont l’intrigue se déroulait en Amérique du Sud, avec une grande dimension épique : une centaine de pages déjà écrites, alors qu’il était en classe prépa littéraire au lycée Henri IV.

D’anciens camarades de classe l’imaginaient d’ailleurs dans ce rôle... Or, bien entendu, ces livres n'ont jamais été publiés et certainement dans les couloirs de l'édition, on se demande bien ce que cela pourrait valoir. « Un président écrivain, ça a de la gueule dans un catalogue... et ça rappellerait même un certain Barack Obama », sourit une éditrice parisienne. Attendu que les livres posséderaient une certaine qualité tout de même.


S'il entretient une telle proximité avec le monde des lettres, reste une question : les écrivains auront-ils droit à l'allocation chômage universelle qu'il soutenait ?