Emmanuelle Bensimon-Weiler au livre : le cabinet de Roselyne Bachelot-Narquin s'étoffe

Antoine Oury - 05.08.2020

Edition - Société - Roselyne Bachelot-Narquin - Emmanuelle Bensimon-Weiler - cabinet ministre culture


Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Culture du gouvernement Castex depuis le 6 juillet 2020, compose encore le cabinet qui l'accompagnera pour mener son action rue de Valois. Emmanuelle Bensimon-Weiler, précédemment directrice générale du Centre national du livre, devient ainsi conseillère en charge du livre et de la lecture, et de la presse. D'autres nominations sont publiées au Journal officiel.

Cour d'honneur du ministère de la Culture


Diplômée de HEC, de l'IEP de Paris et de l'ENA, Emmanuelle Bensimon-Weiler est magistrat administratif : elle fut notamment cheffe de service, adjointe au Directeur général des médias et des industries culturelles au ministère de la Culture et de la Communication, entre 2010 et 2015. Elle avait alors pris la direction générale du CNL.
 
Elle a successivement exercé, au sein des services du Premier ministre, les fonctions de chef du bureau du régime économique de la presse et des aides publiques, de 2003 à 2006, puis de sous-directeur de la communication audiovisuelle, de 2006 à 2009, à la Direction du développement des médias. Elle a commencé sa carrière au Tribunal administratif de Paris.
 
Les autres nominations au sein du ministère de la Culture sont les suivantes :

Pierre Ouvry est nommé conseiller en charge de l'action territoriale, de l'éducation artistique et culturelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche, à compter du 22 juillet 2020.
Sarah Gaubert est nommée conseillère en charge de la communication et des relations institutionnelles, à compter du 29 juillet 2020.
Séverine Fautrelle est nommée conseillère en charge des affaires européennes et internationales, de la francophonie et du droit d'auteur, à compter du 31 juillet 2020.
Hélène Amblès deviendra conseillère en charge de la création, du spectacle vivant et des festivals, à compter du 17 août 2020.


Commentaires
Le changement en marche : l'ENA...
On entend à longueur de temps d'antenne parler des valeurs de la République, et

de la culture Française, mais des expressions anglaises jaillissent sans cesse de la bouche des journalistes.

Bablateurs, si vous jouissez à chaque fois que vous utilisez ces mots importés alors faites donc votre journal télévisé en anglais pur, cela vous mettra dans un orgasme permanent et nous évitera d'entendre notre belle langue se faire massacrer par votre anglicisme débile.

Ringards ces journalistes français qui n'ont pas encore compris que le monde anglophone est en décadence, (Les Etats désunis d'Amériques, la Grande-Bretagne en déroute à cause du Brexit etc...).

S'ils sont si passionnés par cette langue simpliste, ils sont libres, qu'ils s'expatrient dans ces pays anglo-saxons où ils pourront faire à longueur de journées des borborismes.

Ils n'ont pas réalisé que pour les étrangers ils représentent la voix de la France,

ils ont de facto accepté d'être la vitrine de cette belle et riche langue française, cela demande une certaine excellence, et de la rigueur en évitant les " euh " qui ne sont pas la marque du professionnalisme, mais bien le contraire.

Et c'est là où l'on peut regretter le Général de Gaulle, qui aimait la France, lui.

Il défendait son image, ses produits, sa culture, son indépendance,

et sa grandeur.

Madame, monsieur, faites preuve de courage envers et contre tous, défendez hardiment la francophonie.

Gérard ROBERT

Nouméa.

12/11/2020
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.