En 2014, jeunesse et auteures au centre du marché américain de la BD

Clémence Chouvelon - 04.03.2015

Edition - Economie - littérature jeunesse - diversité - rapport Hibbs 2014


Tous les ans, Brian Hibbs, spécialiste du secteur, analyse le marché de la bande dessinée à travers le prisme du rapport de BookScan, du groupe américain Nielsen, qui fournit des données sur l'industrie du livre. Le constat pour 2014 est sans appel : ce sont les bandes dessinées destinées aux enfants et les femmes auteures qui se placent en tête du classement.

 

 

 

 

Les ventes de bandes dessinées ont augmenté de 17 % en volume et en valeur par rapport à 2013, constituant la hausse la plus importante depuis 2006. Et parmi les 20 titres les plus vendus, seuls le comics The Walking Dead et le premier tome du manga L'Attaque des Titans ne sont pas des livres jeunesse ou ne sont pas signés par une femme.

 

L'auteure américaine Raina Telgemeier voit trois de ses bandes dessinées dans ce classement, SistersSmile et Drama (Scholastic). Elle s'impose comme l'auteure la plus rentable de 2014, avec plus de 4,6 millions $ de recettes, la plaçant devant Robert Kirkman, l'auteur du célèbre comics The Walking Dead. Douze des vingt titres du classement sont des livres adressés aux enfants, preuve que la littérature jeunesse est un secteur toujours plus rentable.

 

En France, un quart des livres vendus relèvent de la littérature jeunesse, un secteur qui a réalisé plus de 500 millions € de chiffre d'affaires en 2013. Globalement, pour l'édition occidentale, ce segment du marché est très porteur.

 

Hibbs tient à nuancer ces données : BookScan n'a accès aux données que de 85 % des librairies et les magasins spécialisés, comme les boutiques dédiées au comics, les bibliothèques, ou les écoles ne sont pas comptabilisées. Des filiales comme Amazon, Walmart, Barnes & Noble, Books-A-Million, Toys R Us ou encore Costco, entre autres, ont été ajoutées récemment par BookScan, en 2013. 

 

Il est également intéressant de noter la différence de classement avec Diamond Comic Distributor, le plus grand distributeur de comic book de l'Amérique du Nord. Dans ce dernier, ce sont des titres de Marvel qui se hissent en tête du classement, comme Amazing Spider-Man #1 ou Death of Wolverine. Pour Diamond, le marché a vu ses ventes augmenter de 4,39 % en valeur et de 0,64 % en volume, ce qui est loin des 17 % annoncés par BookScan.

 

La place tenue par des auteurs féminins rend compte de la bascule du secteur de la bande dessinée vers plus de diversité. Les maisons d'édition de comics américaines comme DC, Marvel ou BOOM! communiquent de plus en plus en ce sens, comme l'atteste la campagne web de BOOM! #comicsforward, destinée à faire évoluer le médium pour plus de diversité.