Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

En 2016, Guillaume Musso reste un nom qui fait vendre dans l’Hexagone

Victor De Sepausy - 19.01.2017

Edition - Société - Musso - vente - livres


Guillaume Musso aura passé l’année 2016 en tête des ventes de livres dans l’Hexagone selon une enquête réalisée par GFK et publiée ce jeudi dans Le Figaro littéraire. Derrière lui, on trouve un certain Michel Bussi, un universitaire dont les romans connaissent un fort succès en France, notamment ses trois derniers, N’oublier jamais, Maman a tort et Le temps est assassin (Presses de la cité).

 

 

Marc Lévy se retrouve légèrement distancé, en quatrième position, avec l’arrivée sur la troisième marche du podium d’Anna Todd, auteure américaine de 27 ans qui signe la série After, rapporte l’AFP.

 

Le classement proposé par GfK prend pour la première fois en considération les écrivains étrangers, ce qui chamboule donc un peu les places par rapport à la précédente édition.

 

Ainsi, Harlan Coben est cinquième, Mary Higgins-Clark dixième et Stephen King quatorzième. Guillaume Musso reste cependant très largement en tête, vendant 1,8 million de livres quand Michel Bussi en écoule 700 000 de moins.

 

Ajoutons que ce professeur de géographie de l’université de Rouen fait une percée spectaculaire au milieu des auteurs de best-sellers, et chaque nouveau roman qu’il publie dépasse très largement la réussite des précédents. Alors, est-ce le début de la fin d’un règne, avec des Musso et Lévy progressivement rattrapés ?