En 5 ans, l'autoédition américaine en hausse de 422 %

Antoine Oury - 13.11.2013

Edition - International - autoédition - Bowker - Smashwords


Excepté quelques noms, tous sont des inconnus. Pourtant, derrière les E.L. James et consorts tirés de l'autoédition, c'est tout un monde éditorial qui se déploie, avec ses propres enjeux économiques. Bowker publie un rapport pour l'année 2012, qui évalue la hausse de ce type de publications à 422 %, en volume et sur 5 années.

 

 

 

 

Pour mener à bien ce recensement, Bowker s'appuie sur les données relatives aux ISBN fournies par son partenaire ProQuest. Le nombre de livres autoédités atteint 391.000 titres pour l'année 2012, soit 59 % de plus qu'en 2011, et 422 % de hausse par rapport aux chiffres de 2007. Par ailleurs, la répartition entre ebook et papier s'équilibre, avec 40 % des titres autoédités au format numérique, contre 11 % en 2007.

 

Les plateformes les plus prisées pour ce type de publication sont CreateSpace (premier pour les ouvrages autoédités au format papier) et, bien sûr, le géant Smashwords, pour les livres numériques. Sur le blog associé à la plateforme, le PDG Mark Coker se réjouit de ce résultat, et souligne que 92 % des titres publiés sur Smashwords disposent d'un ISBN.

 

Le classement de Bowker renseigne également sur les plateformes qui se taillent la part du lion : seulement 8 sociétés se partagent 80 % de l'autoédition aux États-Unis, tous supports confondus.