En Argentine, des ebooks sexys, encore trop rares

Clément Solym - 18.10.2010

Edition - Société - argentine - ebooks - plateforme


Buenos Aires, capitale d'une Argentine ouverte, et joyeuse. Et pourtant, les habitants ne se baladent pas vraiment avec une tablette Android à la main, un lecteur ebook... et pourtant, la lecture numérique s'est largement développée.

Avec 40 millions d'habitants, on compte 50 millions de téléphones portables. Et si l'on veut lire des livres numériques, c'est direction les sites de Peer-to-Peer, pour télécharger des fichiers qu'on lira sur téléphone Java... Des ebooks rares, donc, mais assez prisés, et dont les personnes sont curieuses.

Un désir né de la rareté...


Nos confrères de Publishing Perspectives ont publié un grand article faisant état du secteur numérique en Argentine. Alors qu'en avril, le revendeur argentin Musimundo a mis en ligne son ebookstore, l'ouverture s'est déroulée durant la Foire du livre de Buenos Aires, avec un catalogue de 20.000 titres pour commencer... Dix fois ce qui était disponible sur Libranda à la même époque - avril 2010.


Congrès national à Buenos Aires

Mais pour 20.000 exemplaires, combien de fichiers PDF ? Une très grande majorité. Et les quelques rares ePub sont des ouvrages sous DRM, improbables et particulièrement chers.

Largement insuffisant, reconnaît Andrès Zaied, directeur des opérations numériques de la boutique, mais tout reste entre les mains des éditeurs, qui bloquent en masse l'arrivée de contenu. Et comme une grande partie, de la production provient aussi de ce que contrôlent les trois grands éditeurs espagnols... Et même les institutionnels, comme la guilde indépendante des éditeurs argentins, qui avait en avril fait part de ses réflexions sur une plateforme numérique, lancée par leur soin, n'a rien donné. Depuis avril, plus aucune nouvelle.

Entre faux espoirs et petites colères des consommateurs, les Argentins sont encor très loin du vent de révolte qui a soufflé en Espagne contre Libranda, projet que certains qualifient de mort-né.

Certes, les ebooks sont sexy et attrayants, mais le pays va devoir attendre quelques mois encore, pour découvrir une offre...