En Chine, les libraires en ligne représentent 70 % des ventes de livres, en 2019

Camille Cado - 21.01.2020

Edition - Economie - marché livre chine - monde édition livres - ventes livres chine


Comme chaque année, l’entreprise chinoise OpenBook, qui sonde les tendances du marché éditorial du pays, livre un état des lieux du secteur sur l’année écoulée. Si pour 2019 le marché du livre chinois est en hausse de 14,4 % par rapport à l’année précédente, les ventes d’ouvrages s’effectuent de plus en plus en ligne. Une tendance qui s’explique notamment par la multiplication des remises proposées sur ces plateformes, alors que le prix du livre continue d’augmenter. 

Thingkingbad - pixabay license


Lors d’une table ronde intitulée « Explorer l’avenir du marché du livre et de l’édition » au début du mois de janvier, OpenBook — l’équivalent de Nielsen au Royaume-Uni — a communiqué son bilan pour l’année 2019. Les résultats financiers du secteur sont plutôt bons, avec une croissance globale de 14,4 % par rapport à l’année précédente.

Si le marché du livre en Chine se porte bien, c’est principalement grâce à la vente en ligne. En effet, les ventes passées grâce aux commerces de détail en ligne ont augmenté de 24,9 % par rapport à l’année précédente, atteignant ainsi un total de 71,51 milliards de yuans (soit environ 9 milliards €).

Alors que les e-commerçants représentent désormais 70 % des ventes d’ouvrages du marché total, les ventes effectuées dans les librairies traditionnelles enregistrent en parallèle une légère baisse (-4,24 %), s’établissant ainsi à 30,76 milliards de yuans (soit environ 4 milliards €) en 2019.

crédit : OpenBook


La promotion propulse les ventes 


Ces résultats s’expliquent en partie par le prix du livre qui ne cesse d’augmenter, à un « rythme constant » précise OpenBook. Le prix médian d’un ouvrage est passé de 40 yuans à 45 yuans en un an. Parallèlement, les ristournes sur les sites ont, elles, continué de s’accélérer. Tournant à 38 % en moyenne pour 2018, elles sont passées à 41 % en 2019.

En comparaison, les rabais offerts dans les librairies traditionnelles ne s’établiraient qu’à 11 % en moyenne. Si OpenBook a affirmé que ces remises étaient accordées par les éditeurs et non par les plateformes de ventes en ligne, le constat reste que les lecteurs se tournent davantage vers l’achat en ligne qui leur permet de bénéficier de rabais plus conséquents.

Les réductions touchent principalement les ouvrages de développement personnels (jusqu’à - 60 %), très populaires auprès des lecteurs chinois. En comparaison, le prix des livres pour enfants et les livres académiques reçoivent en moyenne des remises moins importantes, entre 40 et 50 %.
 

Parmi les autres tendances clés, OpenBook révèle une baisse de 6,7 % du nombre de nouveaux titres sortis en 2019. D’après Publishing Perspectives, ces chiffres s’expliqueraient notamment par un changement de stratégie de la part des éditeurs de pays. Ces derniers privilégieraient une prise en charge d’un nombre moins élevé de titres tout en choisissant des ouvrages de « qualité supérieure ». 


crédit : OpenBook



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.