En Grèce : le livre, aussi, est victime de la crise

Clément Solym - 19.06.2012

Edition - Economie - édition - grèce - crise


Si les finances de la Grèce sont dans le rouge, c'est l'ensemble de l'économie du pays qui subit la crise. Et le marché du livre n'est pas spécialement épargné. Bien au contraire. Un chiffre illustre l'état de l'édition : en deux ans, les tirages ont chuté de 40 %, rapporte nos confrères du Monde.

 

De grandes maisons d'édition ont été forcées de mettre la clef sous la porte et les quotidiens nationaux ne réservent plus aux livres que la portion congrue. Quant aux libraires, ils ont bien souvent du mal à payer les éditeurs. Ironie du sort, dans cette débâcle, ce sont les livres de méditation qui continuent de bien se vendre ainsi que tous ceux qui sont liés à la spiritualité.

 

Il ne reste plus, aux écrivains grecs, qu'à dire la crise, avec leurs mots, pour entrer en communion avec le peuple. Mais, de l'autre côté, les éditeurs baissent sensiblement la rétribution des auteurs. C'est, finalement, la crise pour tout le monde et la pensée comme la réflexion en souffrent fortement.