En Irlande, la vente en ligne prend le pas sur les librairies

Clément Solym - 13.02.2012

Edition - International - Irlande - Eason - Numérique


On peut avoir tendance à l'oublier, mais l'Irlande, au même titre que l'Espagne, l'Italie, la Grèce et le Portugal, fait partie des « Piigs », ou pays les plus touchés par la crise. Un constat dont se fait l'écho le plan de relance d'Eason, un des plus gros libraires du pays.

 

Parmi les conséquences de ce plan de rigueur à l'échelle du monde de l'édition, 150 employés vont devoir quitter le groupe cette année, avec une perspective une économie de près de 5 millions d'euros par an. Et ce n'est pas la seule mesure, le groupe a également décidé de fermer l'un de ses magasins du nord de Dublin.

 

Ces économies ont deux objectifs. Le premier est de permettre le remboursement d'un prêt de 21,5 millions de dollars contracté auprès de Barclays, le deuxième est de financer le renouvellement de leur système informatique. Parce que bien que l'entreprise soit fortement implantée dans les villes sous l'aspect de librairies physiques, Eason est surtout le chef de file du marché des ventes de livres sur Internet sur l'île.

 

 Adieu ?

 

En dépit des apparences, ce plan n'est pourtant pas le résultat d'une crise interne à Eason. Contrairement aux autres acteurs du livre dans le pays, le libraire ne subit pas grandement les retombées de la crise économique.

 

D'autant plus que les ventes de livres dans les magasins possédés par la marque augmentent de 1,7 % alors qu'à titre d'exemple les ventes de livre ont décliné de 4,8 % au cours du mois de décembre sur en Irlande. Et cet écart est encore plus grand sur le seul territoire de l'Irlande du Nord. Bien que les ventes de livres aient globalement baissé de 2 % sur l'année, les ventes d'Eason ont progressé de 12,4 % au cours du mois de décembre.

 

Cet état de fait prouve que malgré le maintien de ses ventes chez les libraires, Eason a décidé de s'affirmer encore davantage sur le marché du livre en ligne en privilégiant la remise à neuf de leur système informatique à la conservation de leurs attaches physiques.