En littérature, les Etats-Unis ont leur propre coupe du monde

Victor De Sepausy - 11.07.2014

Edition - coupe - monde - littérature


Malgré le tapage international réussi par la FIFA autour de sa Coupe du monde, les Etats-Unis restent un pays qui s'intéresse peu au football, un sport qui continue pourtant de passionner les foules sur le vieux continent. Cependant surfant sur cette vague médiatique, le département littérature étrangère de l'Université de Rochester, dans l'État de New York, a lancé une Coupe du monde littéraire, rapporte La Croix.

 

Au départ, pour représenter chacun des pays sélectionnés, un titre avait été retenu, avec la volonté aussi de tisser un lien entre l'équipe du pays, ce qu'elle est, et l'œuvre littéraire retenue.

 

C'est pour cela que pour les Etats-Unis, c'est The Pale King de David Foster Wallace a été retenu, précise Chad Post, qui dirige le département littérature étrangère de l'Université de Rochester mais également une maison d'édition indépendante très impliquée dans la publication d'œuvres étrangères. L'œuvre de David Foster Wallace, non finie, et évoquant l'ennui, pourrait, pour certains, se rapprocher de l'image de l'équipe américaine de foot.

 

Chaque match entre les livres s'organise à l'appui de débats entre spécialistes, avec quelques articles à la clef. Et le but poursuivi par Chad Post est notamment de promouvoir cette littérature étrangère qui ne représente que 3 % des publications américaines. Pour la France, c'est La carte et le territoire de Michel Houellebecq qui avait été retenu.

 

 

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.