En période de crise, école et éducation importent moins aux Français

Clément Solym - 12.12.2008

Edition - Société - école - enseignement - période


Selon une étude TNS-Sofres réalisée du 28 novembre au 1er décembre pour le magazine La Croix, auprès de 1000 personnes de 18 ans et plus... le chômage et l'emploi restent les préoccupations majeures des Français.

Ainsi, à la question ' Parmi les sujets suivants, quels sont ceux qui vous préoccupent personnellement le plus ?', période de crise oblige, 43 % d'entre eux se déclarent préoccupés par le chômage et l'emploi, et cela semble tout à fait compréhensible.

Dès lors, l'école et la qualité de l'enseignement deviennent des inquiétudes largement - et même très largement - secondaires, puisqu'elles ne représentant que 3 % des centres de préoccupations. Derrière tout de même l'environnement et la pollution ou encore les inégalités sociales.

Il semble d'ailleurs que la majorité des inquiétudes provienne des jeunes, sans que l'on ne détaille ce que signifie cette tranche, des catégories modestes et des salariés du privé. Cependant, l'intérêt remonte puisque les sondés estiment à 42 % que l'école et la qualité de l'enseignement restent leur préoccupation, derrière le chômage et l'emploi 73 %, l'évolution du pouvoir d'achat 59 %, la santé et la qualité des soins 54 %.