En refusant l'ebook, Rowling devient son propre pirate

Clément Solym - 25.10.2010

Edition - Société - potter - ebook - pirater


Rowling a toujours été réticente à la création et la commercialisation de ses livres en version numérique. Bien que depuis quelques mois, la chose serait en discussion entre son agent et son éditeur, les pourparlers n'ont pas vraiment avancé...

TeleRead saisit ainsi l'occasion pour adresser un courrier, sous forme de lettre ouverte à J.K. Rowling, avec un message simple : offrez-nous du numérique.

Les arguments sont ceux que l'on connaît : depuis toujours, c'est la crainte du piratage qui a motivé Rowling. Avec des versions ebook de ses livres, la romancière redoute que l'on assiste à une véritable effusion de contrefaçons. Simplement, plus l'auteure s'est montrée opposée à l'idée, plus les livres scannés et autres versions 'pirates' ont fleuri.


Aujourd'hui, il existerait des centaines de milliers de réponses à une recherche effectuée sur Google, avec pour thématiques ebook et Harry Potter. Et nombre de ces oeuvres ne présentent probablement pas la qualité nécessaire qu'il faudrait apporter à ces livres.

Au moins, des ebooks légitimes seraient-ils un gain d'argent non négligeable, mais également un nouveau cadeau fait aux fans. Et puis les technologies ont grandement avancé depuis les premiers pas, et au Kindle 1 ont succédé nombre d'autres appareils. En empêchant toujours la création desdits fichiers numériques, Rowling, outre qu'elle passe pour un dinosaure, continue d'alimenter la production d'oeuvres pirates et échangées sous le manteau.

Or, nombre de ces pirates malgré eux seraient ravis de contribuer à l'élargissement de sa fortune personnelle, en achetant l'ebook de leur choix. Et tant qu'aucune version officielle ne sera mise en place, c'est vers les contenus illicites qu'ils se tourneront. Finalement, elle aiderait à la violation de propriété intellectuelle, en refusant à ses fans l'expérience numérique qu'ils désirent.

Mais il se murmure, dans certaines sphères du pouvoir, que la sortie prochaine du film pourrait s'accompagner d'une réelle surprise sur ce point. Il se murmure, uniquement... dans les milieux autorisés à penser...