medias

En tournée, Dan Brown raconte son enfance plutôt qu'Inferno

Xavier S. Thomann - 17.05.2013

Edition - International - Dan Brown - Lincoln Center - Inferno


Quand on s'appelle Dan Brown et qu'on écrit des pavés scientifico-ésotériques, on a le droit au Lincoln Center pour faire la promotion de son nouveau livre. C'est sûr que c'est mieux que la librairie de quartier question audience. Mercredi soir il était donc à New York pour causer d'Inferno, son dernier bébé. Mais, il paraît qu'il a davantage parlé de son enfance. 

  

 Dante

 Buste Dante, TracyElaine, CC BY 2.0

 

 

On a donc appris que l'enfance du petit Dan a pas mal influencé son écriture. Si l'on en croit les comptes rendus, la tension entre science et religion, sans laquelle il ne serait rien, trouve ses origines dans son enfance. « J'ai grandi avec un parent organiste dans une église et un autre professeur de maths », a-t-il expliqué devant les 2,000 personnes présentes. On les imagine fort captivées. 

 

Rassurez-vous, il parle toujours à ses parents. Ces derniers étaient même invités. Le trauma est donc moins grave que l'on pourrait le croire. Depuis les jours de son enfance, entre les sons de l'orgue de sa maman et les équations de papa, une question le taraude : « Comment devient-on un homme moderne sans perdre sa foi ? » Vaste question effet, que de nombreuses personnes avant lui se sont posée, sans d'ailleurs trouver de réponse convaincante. 

 

Autre information. À votre avis, pourquoi l'auteur est-il passionné par les énigmes en tout genre ? Sa maison d'enfance dans le New Hampshire était pleine de passages et de recoins secrets. Voilà pour les clés nécessaires à une herméneutique de son oeuvre. 

 

Il a tellement parlé de son enfance qu'il a failli oublier la raison pour laquelle il était présent : son livre Inferno. Peut-être parce qu'après tout il n'y a pas grand-chose à dire de ce livre. Il faut dire qu'au fil des pages Dan Brown se montre tellement didactique qu'il ne reste plus rien à expliquer aux lecteurs. 

 

Du reste, l'événement, le plus important de sa campagne de promotion, était retransmis en direct dans 140 universités, bibliothèques et autres librairies à travers les États-Unis. 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.