En Turquie, la littérature comme forme de résistance pour les prisonniers

Clara Vincent - 28.02.2020

Edition - International - litterature ecriture resistance - Selahattin Demirtas Turquie - prisonniers liberté expression


Incarcéré en Turquie depuis 2016, après la tentative de coup d’État contre le président Recep Tayyip Erdoğan, Selahattin Demirtas fait partie des personnalités turques ayant pris la plume comme arme de résistance. 




En tant que dirigeant du parti kurde HDP (Pari démocratique des peuples), Selahattin Demirtas fut l’un des principaux opposants au président turc Recep Tayyip Erdoğan. Il se présenta deux fois aux élections présidentielles, la première en 2015, où il obtint 13 % des suffrages, et l'autre en 2018 où, depuis la prison, il récolta 8 % des suffrages.  

Depuis 2016, Selahattin Demirtas fait partie des personnes victime de la vague de purge entreprise après la tentative de coup d’État menée contre le gouvernement Erdogan – en juillet de la même année. Accusé d’actes de terrorisme et d’accointances avec le PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan), il est à ce jour incarcéré dans le nord-ouest de la Turquie, à Edirne, et risque 142 ans de prison. 

Avocat de formation, et empêché de porter sa propre défense, Selahattin Demirtas s'est tourné vers la littérature : il mène ainsi sa propre forme de résistance depuis la prison, un lieu où « [t]out est mis en œuvre pour affaiblir la volonté et détruire l’individualité des hommes », comme il l'a signifié lui-même à l’AFP. 

Et de répondre à la question de s'il devait choisir aujourd'hui entre la politique ou la littérature, en ces mots : « Alors ce serait la littérature. Sans hésiter. »  
Les livres de Demirtas, “une lueur d'espoir ”

En trois ans d’incarcération et grâce au soutien de la maison d’édition turque Dipnot, il a dès lors publié plusieurs ouvrages, qui rencontrent un succès non négligeable auprès de la population turque. Comme en témoigne ce libraire turc basé à Istanbul, Burcu Yazlar, auprès de l'AFP : « Il y a un sentiment de sympathie pour Demirtas et ses livres représentent une lueur d’espoir pour une partie de la population dans notre société. »

Paru en 2017, son premier livre, Seher  (traduit en français sous le titre L’Aurore , par Julien Lapeyre de Cabanes et publié aux Éditions Emmanuelle Collas), est un recueil de nouvelles qui se concentre sur la dureté de la condition féminine. Le livre a été imprimé à 240.000 exemplaires et traduit dans 16 langues.

En 2019, Selahattin Demirtas publie un second recueil, Devran. L'ouvrage est sorti en France la même année sous le titre Et tournera la roue, édité et traduit par Emmanuelle Collas. Son dernier livre, Leylan, est paru en janvier dernier, avec lui, Selahattin Demirtas signe un premier roman.
 

Un pays où les prisons produisent des écrivains


Avec ses publications, Selahattin Demirtas rejoint le groupe des écrivains incarcérés en Turquie depuis le putsh de 2016 et dont certains ont également fait paraître des titres depuis la prison.

« Hélas, les prisons turques ont produit plusieurs écrivains. Nazim Hikmet, reconnu aujourd’hui comme l’un des plus grands poètes au monde, a écrit certaines de ses meilleures œuvres depuis sa cellule  », a confié à l'AFP Emir Ali Türkmen, directeur de la maison d’édition Dipnot.
Avant d’indiquer que sa maison d’édition a fait l’objet de plusieurs menaces de la part de nationalistes turcs, l’accusant de plébisciter la parole d'opposants kurdes. Il souligne cependant la différence de la situation actuelle avec l’époque où la publication de prisonniers était interdite. 

En octobre dernier, son éditrice signait d’ailleurs un texte poignant, indiquant qu’il fallait « [t]enir car aujourd’hui il est une voix en prison dans le nord-ouest de la Turquie, aux confins de la Grèce et de la Bulgarie. Elle ne peut passer à la radio, mais écrit des livres, cette voix, kurde de Turquie, s’appelle Selahattin Demirtaş, et elle prévient autant qu’elle annonce : “Et tournera la roue”. »


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.