En voyage, les lecteurs préfèrent le livre imprimé plutôt que l'ebook

Julien Helmlinger - 11.09.2013

Edition - International - Habitudes de consommation - Lecteurs - Livre imprimé


À la fin des vacances estivales, l'aéroport de Heathrow a publié les résultats d'une enquête sur les formats de lecture préférés des voyageurs. Une étude qui révèle que 71 % des sondés auraient tendance à favoriser le livre imprimé, quitte à s'en bourrer les valises, plutôt que d'embarquer avec sa bibliothèque numérique de poche. Ce bon vieux bouquin serait finalement plus résistant aux menaces que constituent le soleil et le sable, les gouttes d'eau et de crème solaire, mais également pour 61 % du panel, parce qu'il est plus agréable à prendre en main.

 

 

 Alex [Fino] LA, CC BY SA 2.0

 

 

La directrice des ventes de l'aéroport, Muriel Zingraff-Shariff, a expliqué : « Il ne fait aucun doute que la popularité des livres électroniques a explosé ces dernières années, mais quand il s'agit de se détendre en vacances, il semble qu'ils ne rivaliser avec un bon livre. Les gens veulent une pause hors de la technologie lorsqu'ils sont à l'étranger, il est donc compréhensible que les gens préfèrent échanger leur Blackberry pour Malorie Blackman. »

 

Ainsi, les enquêteurs de l'aéroport ont sondé un panel de 2.000 voyageurs, lesquels seraient 67 % à se tourner vers leur famille, lorsqu'ils sont en quête de recommandations de lectures, contre 22 % optant d'abord pour les bibliothécaires et libraires. La critique en ligne ne ferait pas l'unanimité, avec 33 % de sondés estimant les commentaires trop stéréotypés et 15 % à les trouver ennuyeux.

 

Pour le directeur général de la division voyage de WH Smith, Simon Smith, l'objet livre ferait toujours partie intégrante de l'expérience de voyage de la plupart des gens. En toute saison, de vacances, leurs boutiques basées à Heathrow enregistrent de bons résultats commerciaux, évoquant le chiffre de 70 millions de passagers annuels à transiter par l'aéroport.

 

Il y a quelques jours, la chaîne ferroviaire Thalys révélait que la lecture reste l'activité favorite des passagers des trains, à 75 % des interrogés pour les livres et 88 % pour les journaux et les magazines. Toujours du texte sous les yeux, donc, y compris pour ne pas voir passer le temps du voyage.