Engagement citoyen : Hessel et Morin prônent l'espérance

Clément Solym - 22.09.2011

Edition - Les maisons - hessel - esperance - morin


Stéphane Hessel et Edgar Morin publient Le Chemin de l’espérance, aux actes citoyens !, qui préconise insurrection des consciences et exigence citoyenne. Un petit ouvrage de 60 pages à paraître en librairie le 28 septembre chez Fayard.

Stéphane Hessel et Edgar Morin, respectivement âgés de 94 et 90 ans, souhaitent ensemble, dans cet ouvrage « dénoncer le cours pervers d'une politique aveugle qui conduit au désastre, d'énoncer une voie politique de salut public et d'annoncer une nouvelle espérance ».

« Nous ne proposons pas de pacte aux partis existants » , insisten-ils. « Nous souhaitons contribuer à la formation d'un puissant mouvement citoyen, d'une insurrection des consciences qui puisse engendrer une politique à la hauteur de ces exigences », rapporte l'AFP.

Après Indignez-vous ! (Indigène), Stéphane Hessel continue de publier des écrits engagés vers la formation d’un puissant mouvement citoyen.

Edgar Morin s’inscrit dans la même lignée que l’ancien diplomate et corédacteur de la Déclaration universelle des droits de l'homme, avec la publication de La Voie : pour l’avenir de l’humanité (Fayard).

La réconciliation ?

La publication de Le Chemin de l’espérance, aux actes citoyens ! intervient quelques mois après une polémique éditoriale. Les éditeurs d'Hessel avaient pesté contre une campagne de publicité lancée par la maison d'édition de Morin, Fayard.

Une forme de comparaison entre les deux auteurs, avec un slogan faisant référence au premier livre d'Hessel : « Ne nous contentons pas de nous indigner ». Le tout appuyé par le commentaire d'une journaliste de Télérama qui avait, à la lecture du livre de Morin, considéré que « Hessel provoque un déclic, Morin indique la Voie ».