Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Enrique Martinez et Jacques Veyrat à la tête de Fnac Darty

Antoine Oury - 18.07.2017

Edition - Librairies - Fnac Darty - Enrique Martinez Jacques Veyrat - Jacques Veyrat Fnac Darty


Ce mardi 18 juillet, Alexandre Bompard prend la direction du groupe Carrefour, quittant la Fnac et une rémunération qui s'élevait à 13,9 millions € en 2016. Pour le remplacer, c'est un binôme qui dirigera le groupe Fnac Darty : Enrique Martinez, directeur général France et Europe du Nord, et Jacques Veyrat, administrateur du groupe, prennent les rênes.


Enrique Martinez - Prix Fnac BD 2014
Enrique Martinez en 2014 (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)
 

Alexandre Bompard, arrivé en 2011 à la tête de la Fnac après Europe 1, avait eu la lourde tâche de maintenir le réseau de grandes surfaces culturelles dans le vert, alors qu'un de ses concurrents, Virgin, fermait boutique. Streaming, apparition de l'électroménager, rachat de Darty... Alexandre Bompard a multiplié les paris, qui se sont révélés payants puisque la Fnac a vu son cours en Bourse grimper depuis son entrée au CAC 40 il y a 4 ans.

 

Les risques pris par Bompard n'ont toutefois pas épargné les salariés, avec un plan d'économies mis en place en 2012 qui a abouti sur 500 suppressions de postes et une politique de « modération salariale » qui fait grincer des dents chez les salariés. Les bénéfices de la Fnac s'élèvent à 74 millions € en 2016, et les 14 millions € de rémunération du dirigeant ont pu choquer parmi les salariés.

 

Alexandre Bompard parti chez Carrefour, Enrique Martinez et Jacques Veyrat auront la charge de maintenir Fnac sur la même lancée. Lundi soir, le conseil d'administration a validé leur binôme à la tête du groupe, soit Jacques Veyrat en président non exécutif et Enrique Martinez en directeur général.

 

Le lien renforcé entre Fnac et Darty sera le premier grand chantier des nouveaux dirigeants, avec la création, en 2018, d'un siège commun à Ivry-sur-Seine : une vingtaine de postes seront supprimés sur l'effectif de 1 495 personnes, avec 111 suppressions de postes pour 86 créations.

 

Enrique Martinez travaille au sein du groupe Fnac depuis bientôt 20 ans, tandis que Jacques Veyrat, soutenu par Alexandre Bompard, est à la tête du fonds d'investissement Impala qu'il a créé en 2011. Sa présence permettrait au groupe de se rapprocher des milieux financiers.


Orange intègre l'offre d'abonnement izneo/Fnac
avec 3000 BD numériques

 

Un « plan de synergies » permettrait au groupe d'économiser 130 millions €, par la fusion des sièges, donc, mais aussi une logistique et un système informatique communs. Le groupe espère réaliser la moitié de ces économies avant la fin de l'année, rapporte l'AFP.