Entre libraires, "le partage des savoir-faire, ça ne coûte rien"

Nicolas Gary - 03.06.2013

Edition - Librairies - Alexandre Cavallin - partage des connaissances - savoir-faire


Président de l'association des librairies indépendantes de Bretagne, Alexandre Cavallin travaille à la librairie Port Maria, de Quiberon. Présent voilà deux ans, à l'occasion des Rencontres de Lyon, « qui fut un électrochoc », il ne pouvait pas manquer ce nouveau rendez-vous, à Bordeaux. « À Lyon, les gens se découvraient [...] depuis, des liens se sont tissés », explique-t-il.

 

 

 

 

C'est probablement là le plus important : les mutations locales que les Rencontres de Lyon avaient induites, permettant une mutualisation des savoirs et des expériences. « Les libraires se parlent, c'est déjà énorme. Ils sortent de leur isolement, de leur comptoir [...] et vont voir comment leurs confrères travaillent. »

 

Pour Alexandre Cavallin, l'essentiel réside dans cette communication des expériences : « Le partage des savoir-faire, ça ne coûte rien. » Reste les outils et la communication à mettre en place.