Entre Scarlett Johansson et Delacourt, on compte les points

Victor De Sepausy - 11.07.2014

Edition - Delacourt - Johansson - procès


Après un premier verdict rendu dans l'affaire opposant l'écrivain Grégoire Delacourt à l'actrice américaine Scarlett Johansson, nous en sommes déjà à l'acte II. Peut-être bien le dernier d'ailleurs. Dans le premier épisode, l'actrice attaquait l'écrivain notamment pour l'usage qu'il faisait de son image dans son dernier roman, La première chose qu'on regarde (J-C Lattès).

 

Si elle a obtenu gain de cause sur la violation de la vie privée, elle n'a pas vraiment été entendue quant à la l'utilisation de son image pour permettre la promotion d'un livre auquel elle est parfaitement étrangère (voir notre actualitté).

 

Deuxième épisode donc, Grégoire Delacourt avait attaqué l'actrice pour les propos qu'elle avait tenus à son encontre au sein du magazine Vanity Fair. « C'est quoi ce pervers louche ? Un dingue misogyne ? J'y crois pas. On dirait la version française de Fifty Shades of Grey. Au secours ! » s'était ainsi exclamée l'actrice, rapporte l'AFP.

 

Mais, pour la 17e chambre civile du tribunal de grande instance de Paris, c'était tout simplement dû à l'énervement et l'écrivain a été débouté par la justice. Il sera contraint de payer 2000 euros à Scarlett Johansson ainsi qu'à Vanity Fair. Alors, y aura-t-il un nouvel épisode, avec la revanche de l'écrivain sur l'actrice ? A travers un prochain livre peut-être…




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.