Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Entre Yourcenar et les directives budgétaires, les lectures d'Édouard Philippe

Victor De Sepausy - 13.07.2017

Edition - Société - Edouard Philippe lecture - premier ministre livres - conseils lecture bibliothèque


Invité par France Culture, Édouard Philippe a quitté un instant sa casquette de patron de Matignon, pour évoquer le livre et la lecture. Interrogé par Lucas Menget, durant la matinale, le Premier ministre évoque, s’appuyant sur son livre, son expérience de la lecture.

 


 

 

Ancien député-maire du Havre, Édouard Philippe a déjà co-écrits deux polars avec Gilles Boyer, directeur de campagne d’Alain Juppé pendant la primaire de la droite.

 

« Lorsque je regarde ma bibliothèque, je vois ce que j’ai appris et une bonne partie de ce que j’aime. Ces livres m’ont construit. Des romans, des essais, des manuels, des bandes dessinées, le tout mélangé, muri ou oublié, redécouvert et discuté. Une bibliothèque est comme le “lieu de mémoire” de notre existence. Elle nous chuchote d’anciennes joies, murmure nos lacunes et trahit des promesses de lecture », explique-t-il. 

 

Et de poursuivre : « Les livres relient les hommes. Derrière ce qui ressemble à une formule, il y a une réalité, particulièrement évidente dans mon histoire familiale, dans ma vie. Dans ma relation avec mon père, mais aussi dans le parcours de mon grand-père, dans la vie de ceux qui m’entourent et qui comptent pour moi. »

 

Des hommes qui lisent est le récit d’un homme par les livres qu’il a aimé, qui l’ont bouleversé : des livres qui ont fait de lui un fils, un père, un citoyen, un homme politique, un Premier ministre aujourd’hui. Il explique un engagement, une vision, une pensée, des doutes et des choix.
 

Édouard Philippe : “Nous voulons rester, redevenir peut-être, une nation de lecteurs”


« J’ai essayé montrer comment les livres créent à la fois une personnalité et des liens avec les autres [...] On est chacun le produit d’un parcours, qui peut contenir des choses contradictoires, et il faut l’assumer. Quand vous fréquentez par les livres des personnalités, même mortes, vous avez l’impression qu’une conversation prend forme [...] En ce moment je lis Yourcenar et les directives budgétaires. Je sais ce que je préfère, mais c’est comme ça... »

 

On peut retrouver l’émission en première partie et en seconde partie.

 



Des hommes qui lisent - Edouard Philippe - Ed. Lattès - 9782709661430 - 15€