Entreprise de congélation expresse pour sauver des livres inondés

Clément Solym - 12.02.2019

Edition - Bibliothèques - inondation bibliothèque livres - congeler livres moisissure - soutien ville bibliothèque


Après l’explosion d’un tuyau dans une succursale de la bibliothèque du comté de Dubuque à Asbury (Iowa), des milliers de livres se sont retrouvés imbibés d’eau. Selon les responsables, près de 10 à 15 % des 18.000 ouvrages ont été noyés. Mais grâce à un bel effort, tous devraient, ou presque, être sauvés.

Forgotten - Day 33/365
Nadine Heidrich, CC BY 2.0
 

Deux entreprises locales se sont mobilisées, pour venir en aide le plus rapidement possible à l’établissement. C’est donc l’intervention d’une boutique de la chaîne d’épicerie Hy-vee et la compagnie de transports Hirschbach Motor Lines qui ont permis ce délicat sauvetage. 
 

Mister Book-Freeze, goût papier mouillé


Elles ont en effet offert à la bibliothèque des remorques réfrigérées, pour stocker les livres : ces derniers ont ainsi été immédiatement congelés, pour éviter toute dégradation supplémentaire. Et donc sauvés des eaux.
 
Tout a débuté ce 1er février, quand des infiltrations d’eau sont apparues au plafond. Très rapidement, les personnels ont découvert une énorme fuite. Michael Wright, directeur de la bibliothèque sait à cet instant que le temps joue déjà contre ses équipes. 

En cas d’inondation, il faut impérativement congeler les livres dans une période de huit heures maximum, avant que les dégâts ne deviennent irréversibles. Parce qu’une fois gelés, il est possible d’arrêter la croissance de la moisissure.

Première étape : trouver l’espace de stockage pour abriter près de 2000 livres. C’est ici qu’est intervenue l’épicerie Hy-vee : sollicité, Matt Burke, son gérant, constate qu’il ne pourra pas abriter l’ensemble des livres. Mais il a une autre idée : il disposait en effet d’un semi-remorque supplémentaire, à son domicile, pour conserver les fleurs qui seront vendues lors de la Saint-Valentin.
 

Déplacer et préserver les livres trempés


Comme le véhicule ne servirait pas dans l’immédiat, il était possible de le prêter à la bibliothèque pour un usage immédiat. « Je suis un grand fan de lecture et du système de bibliothèque publique », assure-t-il. « Il était évident que nous nous sentions en devoir de les aider. C’est une noble cause. » 

Mais là encore, le semi-remorque ne se déplacera pas tout seul. Le responsable de Hirschbach Motor Lines, basée à Dubuque, est joint par le directeur de la bibliothèque. Kyle Alexander, le patron, est réceptif, mais cette histoire de congélation de livres..., c’est assez nouveau. Il finit par prêter une remorque réfrigérée de 15 m de long et c’est l’un de ses chauffeurs, sur son jour de repos, qui l’a déposée sur le campus.
 
Aidé d’une cinquantaine de volontaires, le Wright se retrouve, durant toute la journée du dimanche, à transporter les livres d’un frigo à l’autre. La course contre la montre est finie, les équipes sont parvenues, en l’espace de quelques heures, à trouver une solution. 

Pour autant, tous les livres ne seront pas récupérés, et la bibliothèque fermera certainement durant tout le mois de février. L’un après l’autre, chaque ouvrage congelé devra être examiné : certains seront passés au lyophilisateur, pour être préservés. D’autres seront placés devant des ventilateurs... le reste sera simplement jeté. 

Mission quasi accomplie.


via Telegraph Herald


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.