"Envahir Bruxelles et Strasbourg pour protéger le livre" (CNL)

Antoine Oury - 09.10.2014

Edition - International - CNL Vincent Monadé - Déclaration européenne livre - Union européenne commission


De Francfort : Le Centre National du Livre a présenté ce matin à Francfort sa Déclaration européenne du Livre, qui fait suite aux Rencontres européennes du mois d'avril dernier. Le CNL a pris l'initiative de rédiger un document, insistant particulièrement sur trois points qu'il faudra désormais porter auprès des instances européennes. Union et Commission européenne seront prises à partie, dans le but d'instaurer un dialogue et de protéger toute la chaîne du livre.

 

 

Déclaration européenne du Livre - Frankfurt Buchmesse 2014

Vincent Monadé, entouré par quelques-uns des 14 signataires (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

 

 

Le président du Centre, Vincent Monadé, a présenté la Déclaration, après une introduction prononcée par Tobias Voss, vice-président des marchés internationaux de la Foire de Francfort, qui s'est évidemment félicité d'une telle initiative. La Déclaration a été signée par 14 pays, représentés par diverses institutions, et saluée par la Fédération des Éditeurs européens ou encore celle des Libraires européens.

 

Les 14 signataires sont les suivants : 

  • Le Département Promotion de la littérature et de la traduction du Goethe Institut (Allemagne)
  • Le Service général des lettres et du livre du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles (Belgique)
  • Le Département culture du Ministère de l'éducation et de la culture (Chypre)
  • La Direction littérature, édition et librairies du Ministère de la culture (Croatie)
  • Le Département Culture du Gouvernement de la Catalogne (Espagne)
  • Le Centre national du livre (France)
  • La Fondation pour la culture hellénique (Grèce)
  • Le Centre national du livre et de la lecture (Italie)
  • Le Centre de la littérature lettone (Lettonie)
  • L'Institut polonais du livre (Pologne)
  • La Direction générale du livre, des archives et des bibliothèques au Secrétariat d'Etat à la culture (Portugal)
  • Le Centre national du livre (Roumanie)
  • Le Centre d'information littéraire (Slovaquie)
  • L'Agence slovène du livre (Slovénie)

La Déclaration insiste sur trois points, protection du droit d'auteur, interopérabilité et taux de TVA réduits pour le livre papier et le livre numérique, que les organisations signataires vont porter à la connaissance de Bruxelles et de Strasbourg. « L'objectif n'est pas de travailler contre la Commission ou l'Union européenne, mais d'entamer un dialogue avec ces institutions », a souligné Vincent Monadé dans son discours, disponible en intégralité ci-dessous.

 

 

Le but de l'initiative est de préserver la chaîne du livre, « garante de l'accès à la culture et de la démocratie », face à l'irruption d'acteurs américains ou internationaux. Nous sommes revenus sur les différents points de la Déclaration avec le président du CNL au cours d'une interview, que nous publierons plus tard dans la journée.

 

Voici la version définitive du document, ne pas tenir compte du bandeau « Confidentiel », puisque la Déclaration est désormais officiellement publique.

  Declaration européenne pour le livre_version def.pdf by ActuaLitté