Épinal : Amazon contraint de démonter ses casiers, face à la librairie

Antoine Oury - 07.03.2019

Edition - Librairies - epinal amazon casier - amazon casier gare sncf - amazon sncf


Les casiers d'Amazon vont finalement disparaître de la gare d'Épinal : la mairie de la ville avait rapidement réagi après les vives critiques émises par la librairie Le Quai des Mots, située en face du complexe ferroviaire. Consulté, l'architecte des bâtiments de France a émis un avis défavorable à la présence du casier, estimant que ce dernier se trouvait dans le champ d'un bâtiment historique.

Amazon Locker
Des casiers Amazon, aux États-Unis (othree, CC BY 2.0)


Poursuivant sa stratégie d'immédiateté et de proximité, Amazon a commencé à installer ses casiers de retrait de colis dans plusieurs villes de France : ces derniers permettent, à toute heure du jour ou de la nuit, de récupérer des commandes effectuées sur Amazon, et déposées là par les services de la multinationale américaine. Pour le client, cela signifie des frais de port en moins et, pour Amazon, une logistique simplifiée.

À Épinal (Vosges), Amazon avait choisi, comme dans d'autres villes de France, de signer avec la SNCF pour pouvoir disposer d'un emplacement aux abords de la gare. Sauf qu'en face du lieu choisi se trouve une librairie, Le Quai des Mots. Dès l'installation de l'équipement d'Amazon, la libraire Isabelle Colin avait fait savoir son mécontentement, bientôt suivie par des clients et sympathisants de la boutique.

Avec l'autorisation du diocèse de Saint-Dié, propriétaire de la librairie, elle s'était lancée dans plusieurs actions : d'un côté, une plainte pour « concurrence déloyale » à l'égard du casier Amazon, et, de l'autre, un signalement pour une installation « réalisée au mépris total de la réglementation applicable », à l'encontre de la SNCF, accusée d'avoir cédé un emplacement aux abords d'un bâtiment historique, la gare.
 

La mairie aux côtés de la librairie


Le combat du pot de terre contre le pot de fer a pris un tour inespéré : fin février, Amazon avait suspendu les activités de son casier, qui apparaissait désactivé. Une mesure préventive, semble-t-il, alors qu'aucune confirmation n'avait été fournie par le géant américain de la vente en ligne.

Michel Heinrich, maire d'Épinal, a fait parvenir un courrier à la SNCF, daté du 4 mars 2019, faisant état d'une décision d'opposition de la mairie à l'installation des casiers, d'après l'avis de l'architecte des bâtiments de France. « [L'architecte des bâtiments de France] considère, indiscutablement à juste titre, que l'aspect de votre dispositif qui est situé en abords et dans le champ de visibilité d'un monument historique nuit notamment à la perception de la gare et à la qualité de l'espace public qui forme son parvis », explique le maire dans son courrier.
Comme le rappelle le maire dans son courrier, une alerte avait précédé la mise en demeure de la collectivité, après l'émotion soulevée par l'installation du casier en face de la librairie. La municipalité assure attendre la réponse de la SNCF, « faute de quoi je serai contraint de saisir la juridiction compétente », prévient le maire dans son courrier, disponible via Épinal Infos.

« Je ne vais pas nier ma satisfaction, mais ce n'était pas que mon combat à moi. La mairie est venue très rapidement se saisir de cette affaire et ce sont eux qui ont demandé qu'une autorisation soit demandée [par la SNCF et Amazon, NdR] », a commenté Isabelle Colin auprès de Vosges Matin. La librairie poursuit, de son côté, son action pour obtenir réparation suite à l'installation des casiers « pendant 3 mois ».

Un manque à gagner évident, selon elle...


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.