Éric Fottorino exclu du directoire du groupe Le Monde

Clément Solym - 15.12.2010

Edition - Société - fottorino - groupe - monde


Auteur d'une ribambelle de romans publiés chez Gallimard, l'ex-actuel président du directoire du groupe Le Monde, Eric Fottorino, vient de se faire gentiment écarter de son poste.

En fait, l'écrivain a été tout bonnement démis de ses fonctions, à l'occasion de la réunion du conseil de surveillance, qui en a profité pour asseoir Louis Drefus au poste auparavant occupé par David Guiraud, qui vient de démissionner. Il occupera désormais le titre de directeur général du groupe.

Éric Fottorino avait déjà fait part à Louis Dreyfus de ses doutes, quant aux nouveaux actionnaires Pierre Bergé, Xavier Neil et Matthieu Pigasse, estimant être la proie d'un « harcèlement moral managérial ».

Ces derniers souhaitaient redresser le monde financièrement et mettre en place la stratégie définie communément. « Or depuis la mi-novembre, aucun de ces engagements n'est tenu. Je suis déçu. Je me sens trahi au nom de notre collectivité à laquelle j'appartiens depuis 25 ans et dont j'entends défendre jusqu'au bout les valeurs », ecrivait dans un courriel Eric Fottorino.

Pourtant, Fottorino avait manifesté son envie de rester dans le journal. Il n'en sera cependant rien.

Ouste.

Et retour à la littérature.

Pour le moment, aucun successeur n'a été présenté pour le remplacer.

Éric Fottorino avait publié en juin dernier Questions à mon père, évoquant une enfance gouvernée par deux pères, l'adoptif et l'autre.