Eric Zemmour blanchi face à Patrick Lozès

Clément Solym - 04.07.2012

Edition - Justice - zemmour - Lozès - procès


La 17ème chambre correctionnelle du tribunal de Paris vient de rendre son jugement dans l'affaire qui opposait le fondateur du Cran (Conseil représentatif des associations noires de France), Patrick Lozès à Eric Zemmour, le premier accusant le second de diffamation. Le tribunal a ordonné la relaxe pour le célèbre chroniqueur télé, rapporte l'AFP.


En cause, une phrase prononcée par Patrick Lozès et très mal interprétée par Zemmour selon l'ancien président du Cran. Dans un article paru au sein de l'hebdomadaire Vendredi,  M. Zemmour avait écrit : « Ainsi Patrick Lozès, président du Cran, a déclaré: +Obama est notre président+, ce qui prouve que la solidarité raciale (...) est supérieure à ses yeux énamourés à la solidarité nationale ».