Escale en bord de page, un camion bouquinerie, et des livres pour tous

Clément Solym - 26.06.2018

Edition - Société - camion livre librairie - Marne livres publics


Au départ, ce sont des campagnes de financement participatif, pour amorcer le projet. Mais avant tout, il y a l’envie de créer, pour les deux jeunes femmes, leur propre activité. Escale en bord de page est une librairie itinérante, résultant d’une « passion commune pour les livres » et l’envie de les partager...



 

 

« Notre objectif est de rendre le livre plus accessible, en sillonnant les routes marnaises », expliquent de concert Anne-Sophie Da Mota et Camille Vidal. Plus qu’une librairie, les deux créatrices présentent leur projet comme une « bouquinerie itinérante », parce que le lien social est premier, avant même l’idée de commerce.

 

« Dès le début ce projet a reçu un bel accueil. Nous avons lancé un appel aux dons de livres sans nous imaginer que nous serions bientôt envahies ! La générosité des gens est impressionnante. Nous avons déjà un beau stock de livre que nous trions et classons, et qui constituera notre stock de départ lors de l’ouverture de la boutique », indiquent-elles sur la page de crowdfunding. 

 

Pour assurer une réussite globale, non seulement elles ont eu recours à tous les outils d’aide de financement que le web compte. Elles ont même ouvert une boutique en ligne où se retrouvent marque-pages, pochettes ou papeterie, sur Etsy. Et là encore, le produit des ventes sera versé au fonds qui permettra d’ouvrir ce camion de livres. 

 

 

L’idée est de parvenir à ouvrir avant la rentrée scolaire, et donc d’acheter désormais le camion dans les meilleurs délais. « C’est important d’apporter les livres jusque dans les villages, jusqu’aux personnes les plus isolées », expliquent-elles à L’Union. Elles proposeront ainsi les livres à « 1 euro pour les classiques et 15 euros pour les gros bouquins en bon état. Des livres qui valent dans les 24 euros neufs ».
 

 

 

 

Avec un rayon d’action d’une vingtaine de kilomètres autour d’Épernay, il leur a fallu prendre en compte les autorisations de stationner. Depuis février, elles ont emmagasiné 2500 titres, et le projet pourra bien démarrer dans les temps. Avec l’espoir de pouvoir en vivre, bien entendu – et pourquoi pas, développer la marque plus largement sur le territoire. 

 

« Nous voulons aussi nouer des partenariats avec les maisons de retraite, les écoles. Organiser des clubs de lecture, mettre en place des ventes thématiques », note Anne-Sophie Da Mota. 
 

On peut les retrouver via Leetchi ou KissKiss BankBank, et apporter leur soutien à ce projet. 

 

 




Commentaires

Une belle initiative

Bravo collègues

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.