Espagne : 52 % des internautes achèteraient un lecteur d'ebooks

Clément Solym - 24.04.2009

Edition - Société - internaute - acaht - lecteur


Une étude vient de montrer que l'intérêt en Espagne pour le livre électronique était grandissant : 52 % des internautes qui y ont pris part seraient intéressés par l'achat d'un lecteur d'ebooks, mais à un prix inférieur à ceux aujourd'hui proposés. Pour 45 % des répondants, l'objet ne présente cependant pas d'intérêt, une opinion qui se retrouve majoritairement chez les plus de 35 ans.


Les avantages que sont le stockage ou le transport restent les atouts premiers de ces supports, contrebalancés par un frein émotionnel et rituel qu'est la lecture. Mais à quel tarif alors ? On parle de 71 € en moyenne, bien loin même des premiers prix, avec un seuil minimum à 50 €.

Cependant, l'information circule bien, puisqu'une personne sur cinq n'a pas entendu parler de ces lecteurs. Mieux, la confusion entre le contenu et le contenant ne se constate que dans 5 % des cas.

Potentiellement, les utilisateurs seraient même prêts à accepter de la publicité en l'échange d'un contenu gratuit, à 62 %, sous forme de pop-up avant le téléchargement du livre, par exemple. Le rapport à la publicité permettrait même d'élaborer des pistes de recherche pour parvenir à des modèles économiques plus variés ou du moins présentant des alternatives envisageables.

En outre, les livres seraient plébiscités à 98 % pour la lecture sur support numérique, puis la presse à 65 %. Et fait particulièrement intéressant, les lecteurs ne semblent pas réfractaires au lecteur, qui pour eux ne change pas l'intérêt du livre.

Réalisée entre le 23 et le 26 mars 2009, l'étude a ciblé 821 personnes de 18 à 45 ans, loin des digital natives, mais un public qui reste majoritairement composé d'internautes. On en consultera les résultats complets, en espagnol, à cette adresse.