Espagne : les éditeurs accompagnés vers le numérique

Clément Solym - 20.09.2012

Edition - International - Espagne - Castille-et-León - Germán Sánchez Ruipérez Foundation


La Germán Sánchez Ruipérez Foundation, une organisation non lucrative, va recevoir une subvention de près de 60 000 € de la part du gouvernement espagnol, via son ministère de la Culture, rapporte Europa Press. La fondation, engagée depuis 30 ans, dans la promotion du livre et de la lecture, va réinjecter cet argent dans le développement du secteur numérique des éditeurs de Castille-et-León.

 

 

Libros

 Libros, Fernando Carmona Gonzalez, CC BY-NC-ND 2.0

 


La situation des éditeurs espagnols est peu enviable : confrontés aux nouveaux concurrents sur le marché du livre numérique, les revenus dégagés par le livre papier ne sont par ailleurs plus suffisants pour leur permettre une vision à long terme. Une double crise, en somme, (voir notre actualitté) qui interdit aux éditeurs tout investissement sur leurs deniers.

 

Pour éviter une dégradation encore plus forte d'une offre qui deviendrait de plus en plus obsolète, la Germán Sánchez Ruipérez Foundation va répartir les 60 000 € entre la création d'une infrastructure complète, le développement de la lecture sociale et, bien entendu, la numérisation des catalogues.

 

Les investissements vont également se concentrer sur les manuels numériques et la vente d'ouvrages espagnols à l'étranger, en version originale. « C'est l'importance d'avoir une langue parlée partout dans le monde » soulignait déjà Javier Moro, scénariste et écrivain, lors de la Foire internationale du Livre de Panama.

 

Un atout de poids, qui pourrait s'avérer salvateur, même si les négociations ne font que commencer : en Argentine, un gros marché pour les éditeurs espagnols, on craint le même protectionnisme que pour le papier... (voir notre actualitté)