Espagne : moins de livres publiés, le catalogue numérique s'étoffe

Nicolas Gary - 16.01.2013

Edition - International - industrie du livre - Espagne - publication


Au cours de l'année passée, les éditeurs espagnols auront publié 88.349 titres, soit un recul de 8 %, par rapport à l'année précédente, annonce un rapport de la Federación de Gremios de Editores de España. Celle-ci ajoute que désormais, 22 % des oeuvres publiées sont disponibles au format numérique. 

 

 

Books and AudioVisual

mlibrarianus, (CC BY-NC-SA 2.0)

 

 

Les 8 % de baisse ne sont pas à prendre au sens strict, précise toutefois la FEEG : si en 2011, ont été recensés 130.102 livres publiés, les sources utilisées ne reflètent pas la réalité de l'édition, et certaines n'avaient pas été prises en compte au cours des années précédentes.

 

Voilà pourquoi, si l'édition espagnole accuse un certain recul, il n'est toutefois pas absolu, puisque les critères auraient été révisés pour 2012. 

 

Les livres de fiction et jeunesse représentent respectivement 18 et 11 % de la production totale, avec 8 % en catalan et 2 % en galicien ; le basque et le valencien se partagent pour leur part 1 %.

 

D'autre part, la société chargée de l'enregistrement des ISBN montre que 20.079 des ouvrages ont été publiés en version numérique, soit une augmentation de 13 % par rapport à l'année passé - 17.843 ouvrages. Ce qui démontre, assure la FEEG, un effort global des éditeurs pour ouvrir leur catalogue et étoffer l'offre globale. 

 

Enfin, on note que le nombre de livres traduits est passé à 19.792, avec une prééminence de l'anglais, qui compte pour 52 %. Avec 3 milliards € de chiffre d'affaires, le secteur de l'édition compte pour l'un des plus actifs dans le domaine culturel en Espagne. (via El Diaro)

 

En plein milieu d'année, une hausse de la TVA sur les livres numériques avait manqué de provoquer une catastrophe, mais les éditeurs avaient préféré encasser cette hausse pour ne pas ruiner leurs efforts de communication et l'essor du livre numérique dans le pays. Chose qui aurait probablement eu lieu, si les tarifs de vente à l'unité avaient augmenté. 

 

Le directeur du théâtre del Canal, à Madrid, avait donné de la voix, pour protester contre la décision du gouvernement. Le théâtre, de même que les cinémas, les parcs d'attractions ou les concerts, était passé de 8 % à 21 %. Pour le monde de la culture, cette situation a des effets particulièrement négatifs, explique Albert Boadella. Surtout que la décision avait été prise sans aucune consultation des professionnels. 

 

« Ça me dérange que les magazines pornos payent une TVA de 4 %, et qu'[une pièce de] Calderon soit à 21 % », explique-t-il, volontairement provocateur. « Celui qui a décidé cela a de graves problèmes avec la culture, et n'a aucune sensibilité. »




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.