Espagne : trois pirates de livres arrêtés, 1300 exemplaires saisis

Clément Solym - 23.06.2014

Edition - International - Espagne contrefaçon - livres Madrid - photocopies universités


La police nationale espagnole vient d'annoncer l'arrestation de trois personnes accusées de contrefaçon de livres à travers plusieurs villes, dont Séville et Madrid. Cinq autres personnes ont également été mises en accusation dans cette affaire, où ont été saisis 1300 exemplaires illégaux, deux ordinateurs portables et une dizaine de disques durs contenant des fichiers numérisés.

 

 

The Pirates Own Book, 1924.

Boston College, CC BY NC ND 2.0

 

 

L'organisation était rondement ficelée : huit établissements de photocopies, situés logiquement à proximité de campus universitaires servaient de points de revente des ouvrages piratés. Les étudiants pouvaient se procurer les exemplaires, principalement des ouvrages scolaires, pour des prix largement réduits. 

 

L'enquête avait été ouverte suite à une plainte des syndicats d'auteurs et d'éditeurs espagnols. Ces derniers avaient attiré l'attention sur un réseau de contrefaçons et de violation du droit d'auteur, à vaste échelle, indique la police dans son communiqué.

 

Les textes étaient numérisés et transformés en fichiers PDF. Par la suite, ils étaient réimprimés et proposés aux étudiants. Des documents indiquant clairement ces transactions illégales ont été saisis avec l'ensemble du matériel informatique. Outre les deux grandes villes, plusieurs autres, à proximité de Madrid, sont concernées, Fuenlabrad, Getafe, Móstoles et Leganés.

 

Le réseau s'appuyait sur des imprimantes et des photocopieurs industriels pour alimenter ses ventes. (via La Opinion)