Essais, jeunes auteurs : Roxane Gay présente son nouveau magazine

Maxim Simonienko - 03.05.2019

Edition - International - roxane gay magazine - gay magazine - roxane gay hunger


L'essayiste féministe américaine Roxane Gay a décidé de fonder son propre magazine, intitulé Gay Magazine. La polémiste explique vouloir capitaliser l'ensemble de ses dix années d'écriture et de donner une chance aux écrivains de publier leurs écrits. Elle leur promet, en échange, une « rétribution qu'ils méritent ».
 
Roxane Gay (Eva Blue - CC BY 2.0)



Sur les pas d'Oprah Winfrey, avec la couverture en moins


Tout d'abord, pourquoi le nom Gay ? Outre sa connotation assez claire qui pourrait porter à confusion, l'essayiste affirme que ce nom semble refléter l'ensemble de ses idées, ce en quoi elle croit en tant qu'éditrice. C'est également l'occasion pour elle de suivre « les traces d’Oprah d’une manière beaucoup plus modeste », comme elle le précise, « en tant que femme noire ». 

Néanmoins, petite différence contrairement à l'animatrice phare des Etats-Unis, Roxane Gay ne devrait figurer sur aucune page de son magazine. Ce n'est pas par timidité, loin de là, mais tout simplement parce que le magazine ne compte pas avoir de couverture.
 

Pour des travaux “ intelligemment provocateurs ”


C'est avec l'aide de Laura June, rédactrice en chef adjointe, et de Kaitlyn Adams, rédactrice en chef, que le Gay Magazine publiera chaque semaine des articles sur « le monde dans lequel nous vivons, sur la manière dont nous sommes façonnés par le mode de vie de [notre] monde, par le paysage politique et la culture que nous consommons ». Jusque-là, c'est du classique.

Toutefois, chaque trimestre, Gay Magazine proposera un numéro autour d'une thématique choisie par la rédaction en proposant « une exploration approfondie » de chaque sujet. Les deux premiers numéros, qui devraient paraître respectivement en juin et septembre, devraient se concentrer autour du plaisir et de la douleur.

La ligne éditoriale proposé par l'autrice de Hunger: l'histoire de mon corps se concentrera autour de « travaux intelligemment provocateurs ». Par respect pour le temps et l’intelligence des lecteurs, l'essayiste s'engage à développer les jeunes talents et leurs travaux seulement s'ils sont jugés convaincants. En cas d'article(s) polémique(s), Roxane Gay s'engage également à soutenir ses rédacteurs contre les éventuelles « réactions critiques inattendues ».
 

Les lecteurs peuvent d'ores et déjà profiter de deux essais publiés au sein du magazine. Tout d'abord, celui de Grace Lavery, No More New Starts for Grace, discutant sur l’attrait infini des nouveaux commencements. Puis, celui d'Athena Dixon, The Incredible Shrinking Woman, à propos de l'acceptation d'un corps considéré comme « marginalisé ».

via Gay Mag.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.