Et si Google​ et​ ​Wikipédia ne suffisaient pas ?

Cécile Mazin - 23.10.2017

Edition - Bibliothèques - Google​ ​Wikipédia conseils - service Eurêkoi - bibliothécaires conseils


Dans le cadre de la semaine de l’innovation publique, Eurêkoi propose une rencontre organisée le 20 novembre. « De Google à Wikipédia, dans l’océan de l’offre numérique, comment accompagner ma curiosité avec pertinence et qualité ? » La question est alléchante, et servira de base de travail pour l’ensemble des échanges qui auront lieu. 

 

Internet
Dennis Skley, CC BY ND 2.0

 

Le service Eurêkoi avait officialisé en mars 2017 JeNeSaisPasQuoiLire : ce dernier, propulsé par la BPI, découlait de l’expérience que la ville de Lorient a mise en œuvre quatre ans plus tôt. Il s’agissait de présenter, sous un délai rapide, une offre et un conseil pour des œuvres culturelles, le tout en passant par un réseau de bibliothèque. Et donc de bibliothécaires.
 

Films, livres, BD ou séries TV : avec Eurêkoi,
un bibliothécaire vous conseille

 

Dans la continuité de son action, Eurêkoi est parvenu à connecter quelque 500 bibliothécaires, qui désormais proposent des réponses, sous 72 heures maximum, à toute demande de recommandation formulée. 

 

Or, s’il est aisé d’obtenir, en quelques clics, des conseils divers et variés, leur pertinence peut n’être pas toujours des plus intéressantes – ni des plus fiables. Comment allier pertinence et qualité ? Eh bien, la journée du 20 novembre sera pleinement dédiée.

 

Cet​ ​événement​ ​créatif​ sera un​ ​moment​ ​privilégié​ ​où​ ​tout​ ​devient​ ​possible,​ ​où​ ​l’on​ ​peut s’autoriser​ ​à​ ​sortir​ ​du​ ​cadre,​ ​créer​ ​des​ ​expériences​ ​inspirantes​ ​et​ ​explorer​ ​des​ ​modes d’action​ ​nouveaux. Venez​ ​contribuer​ ​à​ ​la​ ​transformation​ ​des​ ​modes​ ​de​ ​transmission​ ​de​ ​savoir​ ​et​ ​relever​ ​les défis​ ​lancés​ ​par​ ​les​ ​opportunités​ ​d’un​ ​monde​ ​contributif​ ​et​ ​connecté.

 

Des centaines de bibliothécaires connectés
vous conseillent films et livres

 

La journée sera guidée par trois grands axes de réflexion :

 

  • Exploration : L’équipe part de la problématique, des objectifs et des contraintes que vous lui présentez. Elle va chercher à approfondir le sujet pour se l’approprier. Pour entrer dans la peau des gens, on peut se contenter d’explorer les points à améliorer dans le parcours utilisateur ou aller jusqu’au jeu de rôle, voire l’observation terrain. Le groupe doit en ressortir avec une vision concrète du problème à résoudre.
  • Idéation : c’est le fameux « brainstorming ». Seuls ou à plusieurs, les membres du groupe cherchent des idées pour répondre à la problématique. L’objectif est d’en produire un maximum pour sélectionner la ou les meilleure(s).
  • Prototypage : c’est le moment où les idées retenues sont matérialisées pour être présentées et testées. L’idée de départ se transforme au fur et à mesure qu’elle gagne en degré de réalité et que les enjeux de faisabilité s’imposent à elle.

 

 

Les inscriptions se déroulent à cette adresse.